Recherche personnalisée
Partagez:
 

Mon enfant est-il intimidé à l’école ?

L’intimidation en milieu scolaire peut être de différentes natures. Elle peut se manifester par des injures, des menaces de coup

de poing, des gifles ou par se faire enfermer dans un casier. Dans ce cas, on parle d’intimidation de type direct. Mais il existe celle de type indirect. Pour cette dernière, cela peut se caractériser par un rejet, votre enfant se trouve de ce fait exclu. Ce peut être également parlé dans son dos et le mettre dans l’embarras. On trouve également dans cette catégorie, les rumeurs qui peuvent causer du tort à votre enfant.

L’intimidation peut avoir de graves conséquences pour votre enfant comme nuire à son développement ou causer des dommages psychologiques. Dans certains cas, l’élève victime ne s’intéresse plus à son travail scolaire. Il peut tomber dans la dépression et dans des cas graves le conduire au suicide. Ce type d’agression est à prendre au sérieux. Il ne faut pas l’ignorer.
Mais comment savoir si son enfant est une victime s’il ne se confie pas ?

Lorsqu’un enfant est victime d’intimidation à l’école et que ce dernier ne dit rien, certains signes peuvent alerter les parents.
Dans les manifestations les plus visibles, on trouve sur l’enfant des vêtements abîmés ou des objets lui appartenant qui sont détériorés. Dans certains cas, ce sont des blessures dont il n’explique pas l’origine. Mais, des fois les signes ne sont pas visibles à l’œil nu. Le mal-être de votre enfant à l’école peut se traduire par une perte d’appétit, des maux de tête à répétition ou des maux de ventre. Il peut également montrer son refus de se rendre à l’école. Dans certains cas, les enfants sont tristes et mélancoliques voir presque déprimé. Ils peuvent changer d’humeur sans raison apparente, ils peuvent être irritables.

Tous ces signes peuvent être la manifestation d’une intimidation à l’école. En tant que parent, lorsque vous remarquez un de ces signes, il est important de parler avec votre enfant. Il faut qu’il se sente compris et soutenu par son entourage familial. Il faut qu’il soit en confiance.
Il est important de prendre au sérieux toutes les plaintes de votre enfant s’il est intimidé en classe. Vous devez l’inciter à vous raconter ce qu’il vit. Il faut l’encourager à donner l’identité de son ou ses agresseurs. Il doit sentir que vous souhaitez l’aider.
De votre côté, vous pouvez informer l’école du problème. Vous pouvez également demander de l’aide à des intervenants dans son établissement scolaire comme le psychologue, le psychorééducateur,…
Vous devez tout mettre en œuvre pour qu’il ait une meilleure estime de lui-même. Il faut donc l’encourager à développer ses talents pour qu’il ait plus confiance en lui. Vous devez l’inciter à côtoyer d’autres personnes en l’inscrivant dans des activités extrascolaires.
Vous pouvez l’inscrire dans des activités qui lui permettent d’améliorer son image corporelle.
Dans le cas d’intimidation, le rôle des parents est important pour soutenir et aider son enfant Mais il ne faut pas tomber dans les excès en le surprotégeant et en réglant les problèmes en son nom.

 
Partagez

1 Commentaire le Mon enfant est-il intimidé à l’école ?

  1. Vraiment très bon article, c’est trop classique mais bonne chose a relire.

    Merci encore.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Quelques articles sur l’intimidation « Non à l'intimidation
  2. Articles « La plume d'Élinor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.