Recherche personnalisée
Partagez:
 

Allocation de retour à l’emploi pour les plus de 50 ans

De plus en plus de seniors traversent une période de chômage à la fin de leur carrière professionnelle. Certains se

demandent si leur allocation chômage leur permettra de tenir jusqu’à la retraite. Il est donc important de connaître le fonctionnement de l’assurance-chômage afin de pouvoir bien appréhender cette période sans emploi.

D’après les données du ministère du Travail en mars dernier, 1 personne sur 10 âgée de 55 à 64 ans au chômage en 2009 a retrouvé un emploi au cours de l’année 2010.
Afin de pallier ce manque d’emploi, les partenaires sociaux ont donc aménagé un régime d’assurance chômage particulier pour les plus de 50 ans. Ainsi, ces derniers ont droit à une durée d’indemnisation plus longue. La durée d’indemnisation peut, dans certaines conditions, être prolongée jusqu’à l’âge de la retraite à taux plein. De plus, les régimes de retraite ont assoupli la règle déterminant les droits à la retraite. Effectivement, ils ont décidé de prendre en compte les périodes de chômage dans le calcul de ces derniers. Si ces mesures se sont révélées très utiles, elles sont pourtant insuffisantes. Ainsi, il est très important de savoir les possibilités que vous avez si vous tombez au chômage après 50 ans.

Dans un premier temps, vous devez connaître vos droits à l’assurance-chômage. Pour bénéficier de cette aide au retour à l’emploi. Vous ne devez en aucun cas avoir quitté votre emploi volontairement et ne pas avoir l’âge d’ouverture de vos droits à la retraite. De plus, vous devez avoir travaillé au moins 4 mois en continus ou non au cours des 36 mois précédant la fin de votre contrat de travail. Ainsi, chaque jour travaillé donne droit à un jour d’indemnisation dans la durée de 36 mois. Cette aide ne sera plus versée au-delà de ce délai ou avant si vous avez atteint l’âge de la retraite.
Toutefois dans certains cas, vous pouvez prétendre à cette allocation au-delà de la période de 36 mois. Pour cela, vous devez être âgé de 61 ans ou plus et ne pas prétendre à la retraite à taux plein.
Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez bénéficier de cette aide jusqu’au moment où vous aurez obtenu l’intégralité de vos trimestres. Vous pourrez alors bénéficier d’une pension de retraite à taux plein ou jusqu’à l’âge de cette dernière déterminée pour votre génération.

Cependant, il existe d’autres conditions importantes pour bénéficier du maintien d’une allocation chômage après 61 ans. Effectivement, pour que cette indemnisation vous soit encore versée, vous devez être en cours d’indemnisation et cela depuis au moins un an. Une autre des conditions est de justifier de 12 ans d’affiliation au régime d’assurance chômage. Vous devez également avoir validé vos trimestres dans le régime de retraite de base.

Pour connaître le montant de votre allocation de retour à l’emploi, vous devez déterminer le montant de votre salaire journalier de référence. Ce dernier est égal à la somme des salaires bruts perçus au cours des 12 derniers mois avant la fin de votre contrat de travail. Ce montant doit être ensuite divisé par 365 jours, si vous avez été présent toute l’année. Si cela n’est pas le cas, les jours d’absence seront déduits des 365 jours de base. Le montant de cette aide sera égal à 57,4 % du montant trouvé.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.