Recherche personnalisée
Partagez:
 

Comment épargner lorsque l’on a 50 ans?

Les spécialistes en conseil de patrimoine ont déterminé plusieurs priorités dans l’épargne des personnes de 50 ans et plus. Effectivement,

les attentes de ces personnes sont différentes de celles de 40 ans. La retraite commence à être une préoccupation pour cette population.
Ainsi, afin de bien préparer cette cession d’activités, il est important d’épargner intelligemment.

À ce stade de la vie, il existe plusieurs priorités pour constituer son épargne.
Si à 50 ans vous n’êtes toujours pas propriétaires de votre résidence principale, il est fortement conseillé de le devenir. Dans ce cas, il est conseillé d’acquérir un logement pour votre future retraite. Ce dernier peut être mis en location en attendant la fin de votre activité professionnelle. Cette solution permet de financer l’achat avec les loyers perçus.

Les organismes financiers proposent des contrats d’assurance-vie pour les personnes âgées de 50 ans et plus. Effectivement, ce type de produit semble efficace lorsque l’on souhaite se constituer des revenus complémentaires en vue de sa retraite.
Afin d’optimiser au maximum ce type de placement, il est conseillé de diversifier les supports au sein de ce contrat d’assurance-vie. Il existe deux types de supports. La première catégorie concerne des placements sécurisés en euro. La deuxième constitue des supports en unités de compte. Ces derniers permettent de bénéficier des fluctuations croissantes des marchés financiers. Vous pouvez à tout moment modifier la structure de votre assurance-vie afin de la faire évoluer uniquement vers des supports sécurisés à l’approche de votre cession d’activités.
Ce qui séduit dans ce type de placement c’est la fiscalité au bout de 8 ans de détention du produit financier. Effectivement, lors du retrait des fonds sur ce type de placement après la date d’échéance, les intérêts ainsi que les plus-values réalisées sont exonérés d’impôt à concurrence d’un plafond. Ce dernier est actuellement de 4600 € par an pour un célibataire, ce dernier est multiplié par deux pour un foyer fiscal de deux personnes.
Vous avez la possibilité également au moment de la retraite d’effectuer des retraits partiels sur votre compte d’assurance-vie. Ces derniers peuvent être programmés afin de constituer une rente qui pourra être revalorisée tous les ans.

Comme le stipule une expression commune, « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier », les gestionnaires en patrimoine incitent les épargnants à diversifier leurs placements.
Il se base sur le fait que cette population a encore une dizaine d’années d’épargne devant elle.
Durant cette période, l’investissement en bourse peut être envisagé. Cela peut-être réalisé par le biais d’un plan d’épargne en actions, par l’intermédiaire d’un compte titres ou via votre contrat d’assurance vie grâce aux OPCVM qui peuvent être un support de ce type de contrat.

Un des placements qui est actuellement conseillé pour les personnes âgées de 50 ans et plus est l’investissement dans la pierre papier. Cela consiste à acheter des parts dans des SCPI. Ainsi, vous investissez sur le marché de l’immobilier sans pour autant acheter un bien. L’accès à ce type d’investissement ne nécessite pas un apport important en capitaux. Des parts au sein d’une SCPI peuvent être revendues à tout moment. Les revenus dégagés par vos placements peuvent vous être versés sous forme de loyer trimestriel. Cela peut donc constituer un revenu complémentaire au moment de la retraite.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.