Recherche personnalisée
Partagez:
 

Comment épargner présentement?

En ces temps de turbulence économique, la plupart des personnes souhaitant épargner sont soucieuses d’équilibrer la sécurité et le rendement.

Effectivement, quels types de placement envisager ? Quels sont les risques de tel ou tel type de placement ?

Les épargnants ont la possibilité d’économiser par le biais de placement à court terme. Dans cette catégorie, on trouve les livrets A, les livrets d’épargne, les LDD… Ces placements sont sûrs, mais ils ont un rendement faible. Un des atouts de ces placements, c’est de pouvoir à tout moment disposer de son argent.

Enfin, on trouve les placements à long terme. Dans cette catégorie, on trouve les contrats d’assurance-vie. Si la durée du contrat est de 8 ans, vous avez la possibilité de racheter partiellement ou totalement. Cependant, un contrat d’assurance-vie doit être un placement envisagé pour une durée d’au moins 2 à 3 ans. La mise à disposition des capitaux du contrat d’assurance-vie n’est pas totalement immédiate.

Un autre placement intéressant est le plan d’épargne-logement. La dernière réforme de ce type de placement l’a rendu moins avantageux que son prédécesseur. Son rendement est inférieur à des placements basés sur un fonds en Euro. De plus, les modalités de fonctionnement de ce placement sont contraignantes. Ce n’est plus un outil d’épargne. Ce moyen de placement doit être envisagé lorsque vous vous préparez à acquérir un bien immobilier.

On trouve aussi l’épargne boursière dans les placements proposés par les organismes financiers.

Si vous envisagez ce type d’épargne, vous devez suivre votre portefeuille de près afin de réaliser des plus-values à court terme. Ces placements peuvent être réalisés via un compte titre ou via un PEA. Dans ce cas, vous avez un produit financier permettant de spéculer. L’épargne boursière vous permet d’investir dans différents secteurs et vous offre un éventail de valeur très large.

Vous pouvez ensuite envisager une épargne immobilière. D’après différentes études, il semble que de détenir des biens immobiliers est plus rentables que certains autres placements. Cependant, dans les faits, l’investissement immobilier n’est pas sans risque. Effectivement, les revenus immobiliers ne sont pas garantis. Un locataire qui ne paye plus fait chuter rapidement la rentabilité de votre placement locatif.

De plus, les loyers perçus n’augmentent pas la valeur du bien comme certains placements où les intérêts octroyés à ces derniers sont ensuite intégrés dans le capital.

Actuellement, le placement préféré des épargnants est l’assurance-vie qui permet de capitaliser avec un minimum de risque. La composition de ce type de contrat peut permettre un investissement en bourse. Ce placement est séduisant également par sa souplesse de retrait. De plus, il offre un taux de rentabilité satisfaisant. Il est supérieur à celui des placements à court terme.

Le seul point négatif de ce placement concerne les frais de versement.

Il est souvent proposé aux personnes souhaitant diversifier leur épargne, de souscrire une assurance-vie afin d’obtenir un placement sans risque et de contracter un PEA en complément pour faire une épargne boursière plus rentable, mais plus risquée.

Le choix de support de son épargne dépend du capital à épargner, mais également des objectifs que l’on se fixe.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.