Recherche personnalisée
Partagez:
 

Les frais bancaires : nouvelle charte

Alors que la communauté européenne montre la France du doigt pour ces frais bancaires élevés, les autorités françaises imposent aux

établissements bancaires plus de transparence.
Depuis deux ans, le gouvernement a imposé aux établissements financiers d’informer mensuellement et annuellement leurs clients des frais bancaires qu’ils ont payés.
Mais cela n’est pas suffisant. Un futur client ne peut pas vraiment comparer les frais d’une banque à l’autre. Effectivement, chaque banque a son prospectus de tarifs. Ces prospectus ne  sont pas assez clairs pour permettre aux futurs clients de vérifier les frais et ainsi de pouvoir les comparer avec ceux d’autres banques.

Ainsi depuis le 1er janvier, le Comité consultatif du secteur financier a demandé aux banques de présenter clairement leurs frais bancaires. Depuis le 1er janvier 2011, dix services ou produits standards doivent être exprimés clairement par les banques. La transparence des frais bancaires passe par cette unification de leur grille tarifaire.  Les dix services ou produits que les banques doivent détailler, sont dans le domaine du paiement magnétique comme le coût des cartes bancaires à paiement différé ou à paiement immédiat.  Le coût des cartes bancaires avec autorisation systématique doit être notifié. Ce qui doit également apparaître en tête de la plaquette tarifaire, est le montant des retraits autorisés au distributeur automatique. Les frais pour la gestion des comptes via Internet doivent être également mis en avant tout comme les frais d’alerte sur la situation bancaire via SMS. Les tarifs des virements occasionnels en zone Euro mais également les frais de prélèvement tout comme les commissions d’intervention en cas d’incident de paiement doivent être définis clairement. L’assurance pour vol des moyens de paiement doit être aussi précisément définie.

A partir du 1er avril prochain, les banques doivent fournir à leurs clients, une plaquette tarifaire basée sur un modèle commun. Les banques ont pour obligation d’informer leurs clients des changements de tarif au moins deux mois avant la date de mise en application. Ainsi les banques, dont les clients ont déjà été informés sur les tarifs 2011, ne sont pas obligées de leur fournir ce nouveau document. Pour les clients en cours d’informations, à partir du mois de janvier, ils recevront la nouvelle plaquette de tarifs bancaires. Ainsi, il sera simple de comparer les services dont le prix varie énormément d’une banque à l’autre. Mais il sera aisé de remarquer les produits ou services gratuits. Le client aura ainsi un certain nombre de critères en sa possession pour choisir sa nouvelle banque. Bien sûr le choix d’une banque dépend de ces tarifs mais également des services dont vous avez le plus besoin. Si vous changez de banque ou que vous allez souscrire pour la première fois un compte dans une banque, vous devez prendre le temps de démarcher chaque banque à votre disposition et comparer les services qu’ils vous offrent.

Est-ce un premier pas vers une uniformité des services et des produits sur la zone EURO ? Est-ce également une orientation vers une plaquette tarifaire commune dans la zone EURO ?
En tout cas, c’est un pas vers une unification des services financiers français.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.