Recherche personnalisée
Partagez:
 

Les francs sont toujours utilisables

Depuis 2002, l’Euro a remplacé le Franc dans nos porte-monnaie. Nombreux sont les foyers français à avoir conservé des billets

et des pièces en Francs.
Pour les détenteurs de francs, une date est importante, c’est celle du 17 février 2012. À partir de cette date, il sera impossible d’échanger cette ancienne monnaie contre des Euros.
Un certain nombre de commerçants sur le sol français accepte en cette période de fêtes des règlements en francs. Effectivement, il est estimé que 4 milliards de francs circulent encore dans les foyers français.

Si certaines pièces et billets sont déjà refusés au change, les billets de 20,50, 100,200 et 500 fr. sont encore échangeables jusqu’à la mi-février prochaine. Mais pour cela, vous devez vous rendre à la Banque de France.  Les succursales de la Banque de France ne sont pas forcément proches de chez vous.
Pour faciliter la démarche de certains de nos concitoyens, des commerçants ont donc pris à leur charge d’accepter en moyens de paiement les francs. Que vous soyez dans la région de Libourne ou à Tours, vous pouvez effectuer vos dernières emplettes de fin d’année en utilisant le billet en francs que vous avez oublié dans un tiroir. Bien sûr, si vous n’avez pas assez de francs pour régler votre note, vous pouvez compléter votre règlement avec des euros. En cette période de crise, le fait de faciliter l’échange de francs en euros par le biais d’achats est un moyen d’augmenter votre budget. C’est le cas par exemple d’une pâtisserie qui accepte depuis le mois de novembre des francs. Cette dernière a récupéré en un mois 3000 fr. en billet. Cette commerçantes s’interroge sur les motivations de ses clients. Est-ce que ces derniers payent en francs, histoire de s’amuser avec leur ancienne monnaie ou tout simplement parce que cela les arrange de ne pas avoir à se déranger dans une succursale de la Banque de France ?

Si cette opération est tolérée pendant les fêtes et jusqu’à la mi-janvier, elle n’est en aucun cas encadrée par la Banque de France. Cette dernière assimile cette opération à du troc étant donné que le franc n’a plus aucune valeur marchande actuellement. C’est pour ces raisons que les commerçants n’échangent en aucun cas un billet de 100 fr. contre 15 euros. Effectivement, leur rôle n’est pas de se substituer à la Banque de France, mais juste de trouver un moyen d’arranger leurs clients ou donner à leur commerce un petit coup de pouce par cette action.
Cette commerçante échange donc vos anciens billets contreses délicieux gâteaux.

La Banque de France s’attire l’attention des commerçants en leur signifiant qu’ils prennent un risque en acceptant des paiements en francs. Effectivement, il faut que ces derniers soient vigilants sur la monnaie proposée par les clients. Certains des billets ne sont plus du tout échangeables. Seuls les billets de la dernière collection en francs sont encore échangeables.
Ainsi, les billets de 20 fr. DEBUSSY, les 50 fr. SAINT EXUPERY, les 100 fr. CÉZANNE, les 200 fr. EIFFEL et les 500 fr. CURIE sont encore échangeable.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.