Recherche personnalisée
Partagez:
 

Quel montant allez-vous toucher lors de votre départ en retraite ?


Depuis quelques mois, la réforme des retraites est mise en place. En octobre 2010, la réforme sur la retraite

de base a été annoncée et mise en application au 1er juillet 2011.  En ce printemps 2011, les partenaires sociaux ont négociés et finalisés la réforme sur les retraites complémentaires obligatoires. Cette réforme s’appuie sur la réforme des retraites de base.
Ainsi la réforme sur les retraites complémentaires obligatoires sera applicable en même temps que la réforme des retraites de base. A ce jour, un recours en justice est lancé par un syndicat concernant les avenants à la convention de 1947.

Sans tenir compte à ce jour de ce recours en justice, les changements concernant la retraite complémentaire sont les suivants.
Tout comme la retraite de base, l’âge requis pour bénéficier de la retraite complémentaire est également relevé de 2 ans. Cela implique que l’âge requis pour prétendre à sa retraite complémentaire sans abattement passe de 65 à 67 ans. Cela concerne tous les salariés nés à partir de 1956 et suivant le calendrier établi pour la retraite de base.
Dans cette réforme, les partenaires sociaux ont établi le montant des pensions en 2011 en réévaluant la valeur d’achat du point de 2,2%.
Il ressort également que le niveau de cotisations n’est pas modifié.

Dans le cas où vous souhaitez partir avant l’âge minimum de la retraite. Vous pouvez prétendre à votre retraite avant l’âge légal de cette dernière.  Effectivement, si vous percevez votre retraite complémentaire avant l’âge minimum, un coefficient d’anticipation sera appliqué  à votre pension de retraite complémentaire. Ainsi une personne souhaitant bénéficier de sa pension de retraite complémentaire dès son départ en retraite à l’âge légal verra sa pension diminuer de moitié. Dans le cadre d’un dispositif de départ anticipé, aucun abattement ne sera appliqué à la pension de retraite complémentaire.

Si vous souhaitez partir en retraite entre l’âge légal et l’âge minimum de départ en retraite,  le montant de votre pension dépendra de la durée de votre souscription à l’assurance. Ainsi, si vous avez le nombre de trimestre requis, vous bénéficierez d’une pension complète.  Bien sûr, un certain nombre d’exception sont prévues dans  cette réforme pour les mères au foyer n’ayant pas leur nombre de trimestre par exemple. Si vous n’avez pas cotisé un nombre suffisant de trimestre, le montant de votre pension se verra diminuer en fonction du nombre d’année d’anticipation du versement de cette pension par rapport à l’âge minimum de la retraite mais également en fonction du nombre de trimestre manquant. Ainsi une personne partant à l’âge de 64 ans en retraite avec un nombre de trimestres manquants de 12, verra sa pension diminuer de 12 %.

Le départ à l’âge légal de la retraire garantie au bénéficiaire de toucher une retraite complémentaire à taux plein et cela quelque soit la durée de cotisation du pensionné.
Dans la nouvelle réforme, des mesures sont établies pour les parents ayant encore des enfants à charge au moment de leur départ en retraite. Effectivement, ces derniers verront leur pension de retraite majorée jusqu’au départ de leur enfant de leur foyer. Il en est de même pour les parents ayant élevés au moins 3 enfants.

Cette reforme n’établie pas, le nombre de trimestre nécessaire pour prétendre à une retraite complémentaire de plein droit pour les personnes nés depuis 1956.
La retraite est un sujet qui évolue au fil des années.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.