Recherche personnalisée
Partagez:
 

L’anxiété

Son origine

Pour commencer, il faut comprendre que toute personne a des préoccupations diverses telles que la carrière professionnelle, les relations

interpersonnelles et les responsabilités civiles. Les étudiants, eux, se demandent sans doute s’ils vont réussir leur examen final, les employés, eux, sont plutôt intéresser de savoir s’ils vont avoir un promotion. Dans plusieurs cas, une accumulation de cette charge de responsabilités et de questions sans réponse dans la tête peut mener au stress et ainsi à des périodes d’anxiété ou d’angoisse. Pour se délaisser de ces problèmes, il faut en premier lieu être capable de les faire face, puisque de les fuir ne nous rendra que plus contrarié et vexé. L’anxiété est cette réaction de notre organisme. La présence d’anxiété est signale habituellement qu’il y’a quelque chose qui nous tracasse. Plus nous la repoussons, plus l’événement fatidique épuise nos énergies.

L’angoisse est une manifestation émotive de même nature que l’anxiété, mais plus intense. Une intensité plus importante se traduit à l’importance accrue du problème repoussé.

Comment ressentons-nous l’anxiété?

L’anxiété peut être comparé à une inquiétude sourde. Elle est accompagnée d’une nervosité sous-tendue par des sensations de serrement au thorax ou d’une impression de nœud à l’estomac. C’est dans ces régions que siègent les glandes surrénales, qui sécrètent une quantité supplémentaire de cortisol et de catécholamine, habituellement présente lors de la manifestation de la peur. En effet, nous pouvons associer l’anxiété à la peur, celle de ne pas être capable de maîtriser une situation future importante et de se mettre en danger en négligeant un aspect de la vie.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2019 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.