Recherche personnalisée
Partagez:
 

La dépression post-natale

La dépression post-natale est une dépression généralement temporaire que vivent beaucoup de femmes après avoir acouchées. Elle demeure encore très

méconnue du monde médical puisqu’elle n’est pas ouvertement parlée ou diagnostiquée à temps. Elle affecterait entre 10 à 80% des femmes récemment accouchées.

Si vous venez d’accoucher et que vous ne pouvez vous empêcher de vous sentir mal à l’aise, ne paniquez pas. Bien que généralement la société s’attende à ce que la naissance d’un nouveau-né soit faite dans la joie et le bonheur, les recherches ont démontré que ce n’est pas ainsi que ça se passe dans plus de 50% des naissances.

Cependant, vous n’avez pas à vous sentir coupable. La grossesse vous a indéniablement changée tant au niveau physique que psychologique pendant plusieurs mois. Avec tant de changements avant et après la naissance d’un bébé, il est tout à fait normal d’être émotionnellement bouleversé et physiquement épuisé. Certains malaises tels que l’anxiété et le sentiment d’abandon sont courants  après la naissance.

Peut-être n’est-ce que votre vie durant ces neuf mois qui vous manque? Peut-être vous a-t-on témoigné une affection, une chaleur, un amour que vous craignez de ne plus retrouver maintenant que votre enfant est né? Si c’est le cas, parlez-en à votre entourage qui vous soutiendra. Par ailleurs, n’hésitez pas de consulter un spécialiste ou un médecin. Les dépressions intraitées peuvent causer des problêmes personnels et familiaux à la longue.

Souvenez vous que votre enfant est là, et qu’il a besoin de vous, que l’amour que vous partagez tous les deux est d’une telle intensité qu’il remplace toute sorte d’affection qu’on pourrait vous témoigner. Restez ouvertes et ne soyez pas gênées d’en parler avec votre partenaire.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2021 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.