Recherche personnalisée
Partagez:
 

La maladie de Parkinson

Qu’est-ce que la maladie Parkinson ? Cette pathologie est chronique neurodégénérative. Elle affecte le système nerveux central. Cette pathologie évolue lentement.
Lorsque l’on souffre de la maladie de Parkinson, on constate peu à peu une disparition des neurones ce qui entraine des troubles pour la plupart moteurs.
Les premiers signes de cette pathologie apparaissent chez les adultes âgés de 45 à 70 ans.

Comment vivre avec cette maladie ?
Il est recommandé aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson d’avoir une activité physique régulière pour mieux vivre avec cette pathologie. Effectivement, au même titre que le contact avec les autres, cela est bénéfique aux malades. Cela limite les cas de dépression chez les personnes atteintes de cette pathologie.
Cette maladie en évoluant rend la marche de plus en plus pénible. À partir d’un certain stage, la pratique de la marche devient dangereuse à cause du risque de chute du patient.
Ainsi, les malades devront se chausser avec des chaussures leur garantissant une bonne assise pour limiter les risques de chute. La façon de marcher sera également différente.
Avec une activité physique, la flexibilité ainsi que la mobilité sont maintenues et permettent également la sécrétion naturelle de la dopamine.
La maladie de Parkinson diminue la production ou le stockage de certaines substances organiques comme la dopamine et la vitamine D. Pour cette dernière, les spécialistes conseillent à leur patient de s’oxygéner et de s’exposer de façon raisonnable au soleil pour pallier au manque de cette vitamine dans le corps. La vitamine D est importante pour garder son squelette en forme.
Un sujet souffrant de la maladie de Parkinson devra au cours de l’évolution de sa maladie adapter son mode de vie en fonction de la maladie, mais également des risques liés à cette dernière.
Afin de faire les changements nécessaires, les spécialistes proposent d’avoir recours à l’ergothérapie. Cette science permet de déterminer dans un espace de vie les aménagements à effectuer pour que cet univers soit sans risque pour le malade. Après l’analyse faite par les spécialistes en ergothérapie, des mesures seront prises pour maintenir le patient dans cet espace de vie. Cela peut aller de la pose de barre de maintien à la suppression de certains meubles ou objets pouvant devenir dangereux pour le malade dans sa vie de tous les jours.
Si l’environnement extérieur peut être néfaste au patient, son alimentation joue également un rôle important.
Effectivement, chez les sujets atteints de la maladie de Parkinson, il est conseillé de manger essentiellement des fruits et des légumes. À un certain stade de cette pathologie, la personne atteinte ne peut plus mâcher. Dans ce cas, il faut préparer des mets faciles à mastiquer avec des aliments coupés en petits morceaux. Il faut également veiller à ce que ce malade s’hydrate correctement.
Pour vivre au mieux avec cette pathologie, il est fortement conseillé de se détendre. Cela permet de limiter les tremblements.
La kinésithérapie, la rééducation orthophoniste sont des acteurs à part entière du traitement. La première permet de limiter la déformation des membres.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.