Recherche personnalisée
Partagez:
 

Cancer du côlon: Traitements et Prévention

Le traitement

Selon le stade du côlon, les chances de guérison varient:

  • Stade 1: 93.2%
  • Stade 2: A:84.7%, B:72.2%
  • Stade 3: A: 83.4%, B:64,1%, C:44.3%
  • Stade 4: 8.1%

La chirurgie

Le premier traitement au cancer est la chirurgie. Il s’agit d’enlever la tumeur et les ganglions qui sont autour. Les ganglions accompagnent les vaisseaux sanguins irriguant le côlon. L’exérèse, pour être suffisant, doit emporter au moins 5 cm de part et d’autre de la tumeur, en plus d’au moins 12 ganglions. Cette intervention peut être pratiquée par une ouverture du ventre, ou par coelioscopie ou le cancer est sorti par une petite incision à la fin de l’opération.

La présence d’une incontinence anale non curable, ou de complication du type occlusion ou perforation, ou l’impossibilité de conserver le spincter anale, conduisent à la stomie (anus artificiel). Une perforation est performé au niveau de l’abdomen, ou sera attaché le côlon. Les selles seront récupérées dans une poche que le patient positionnera tous les 3 jours environ.

La chimiothérapie
La chimiothérapie est souvent pratiquée après la chirurgie dans les stades avancées du cancer ou dans les cas de rechute. Il s’agit d’administré un médicament cytotoxique afin de tuer les cellules cancéreuses. Le médicament agit sur les cellules à métabolisme élevé, dont les cellules cancéreuses, mais malheureusement aussi sur plusieurs cellules bénéfiques, dont celles des cheveux (ce qui explique la perte des cheveux sur certains).

La radiothérapie
Pour le cancer du colon, la radiothérapie est donné systématiquement afin d’éviter les récidives locales. Souvent réaliser avant la chirurgie, elle peut être complémentaire à la chimiothérapie aussi, car elle sensibilise la tumeur à l’effet létal des rayons.

La prévention

Le cancer du côlon peut être évité par une surveillance accrue de celui-ci, un mode de vie sain et équilibré et  la prise orale de médicaments de chimioprévention (qui n’est pas obligatoire, et peut-être négligée)

  • Surveillance: La plupart des cancers naissent dans les polypes. Plus un cancer est détecté tôt, plus le traitement sera facile (peut-être même par colonoscopie) et moins il y aura des complications (dont la stomie). Une étude démontre qu’on diminue de 80% le risque de décès par cancer du colon si les personnes se font examiner à partir de 45 ans à tous les 5 ou 10 ans. Cependant, il est suggéré pour ceux dont un de leur membre de la famille sont touché par le cancer de commencer l’examen à 30 ans.
  • Mode de vie: La sédentarité, l’excès de calories consommé et l’alimentation trop riche en viande rouge et en charcuterie augmente le risque du cancer. Inversement, un mode actif et une alimentation riche en fruits et légumes baissent le risque du cancer, notamment à cause des micronutriments protecteurs de ceux-ci. En changeant son style de vie, les risques peuvent diminuer de 60% à 80%.
 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.