Recherche personnalisée
Partagez:
 

Cancer du poumon: Traitements et Prévention

Traitement

Le traitement est choisi en fonction du type, du degré de malignité ainsi que du grade correspondant au cancer

du poumon en question. Tel qu’indiqué dans notre article sur le cancer en général, les principaux traitements sont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Par contre, d’autres traitements sont possibles, tels que l’électrocautérisation et la cryothérapie. Une chirurgie au laser peut aussi être envisagée.

  • Chimiothérapie: Traitement par l’administration de médicaments.
  • Radiothérapie: Traitement par le rayonnement.
  • Chirurgie: Traitement par l’ablation d’une tumeur.
  • Chirurgie au laser: Traitement qui utilise un faisceau de lumière intense pour détruire les cellules anormales ou les lésions. Cette technique permet une intervention localisée, pratiquement sans toucher aux tissus voisins qui sont encore sains. L’avantage, c’est qu’elle se pratique en quelques minutes, sous anestésie locale, la plupart du temps.
  • Électrocautérisation: Traitement par le biais d’une sonde chauffée à l’électricité. Il permet soit de détruire les cellules cancéreuses, soit de les enlever grâce à une boucle métallique appelée anse.
  • Cryothérapie: Traitement qui consiste à tuer les cellules cancéreuses en les exposant à un froid intense suivit d’une décongélation. Pour s’y faire, une sonde est placée sur la surface de la tumeur.

Prévention

Règle numéro un: écraser la cigarette

La principale cause du cancer du poumon est pourtant évitable: il s’agit de la cigarette. Par contre, en plus de provoquer le cancer du poumon, le tabagisme serait aussi à l’origine des cancers de la gorge, de la bouche, du pancréas, de la vessie, du foie, du rein, de l’estomac et de bien d’autres. Chaque année, cette mauvaise habitude de vie tue près de 4 millions de personnes partout dans le monde, détériore la qualité de vie et la santé.

Trucs pour arrêter de fumer

Pour plusieurs, cesser de fumer n’est pas une tâche facile. C’est que la nicotine contenue dans le tabac crée un effet de dépendance, qui peut naître dès la consommation des premières cigarettes. Au départ, la dépendance est physiologique, c’est-à-dire que le corps en a envie. Par contre, après un certain temps, la dépendance se manifeste aussi au niveau psychologique: on associe alors le fait de fumer à des moments précis de notre journée ou de notre humeur. Pourtant, il est possible d’abandonner cette mauvaise habitude. Voici quelques trucs:

  • Demandez-vous pourquoi vous fumer et dans qu’elles occasions vous le faites.
  • Prenez la décision dans une période de votre vie où vous n’êtes ni trop déprimés, ni trop stressés.
  • Commencez par réduire votre consommation petit à petit.
  • Lorsque vous avez envie de fumer, remplacez la cigarette par autre chose (nourriture, activité, etc.) et récompensez-vous de temps à autres avec l’argent que vous économiserez en choisissant de ne pas prendre une nouvelle cigarette.
  • Passez à l’action: l’activité physique occupera votre temps. D’ailleurs, cela a incité plus d’un ex-fumeur à arrêter sa consommation. En prime: un corps sain, sans oublier que cesser de fumer augmentera votre capacité aérobique de 5 à 7% en moins de 48 heures!
  • Fuyez aussi le plus possible les lieux et les occasions que vous aviez tendance à associer à la consommation de cigarette. De plus, évitez les gens qui pourraient vous inciter à recommencer à fumer.

À noter: il est conseillé de surveiller son alimentation lorsque l’on décide d’arrêter de fumer. En effet, la pause-cigarette est très souvent remplacée par une pause-bouffe. De plus, la cigarette est reconnue pour couper l’appétit, en plus de tenir la bouche est les doigts occupés. Si vous désirez remplacer votre consommation de cigarette par une collation, optez plutôt pour des aliments sains et équilibrés que vous aimez. Remplacer la cigarette par quelque chose que l’on n’aime pas rique de vous redonner l’envie de fumer.

Les autres sources du problème

Malheureusement, il n’y a pas que la cigarette qui peut causer un cancer du poumon. Plusieurs autres substances, tels que certains produits chimiques présents dans l’air peuvent affecter l’ensemble de l’appareil respiratoire, dont les poumons. Parmi eux, on retrouve l’amiante, l’arsenic, le nickel ainsi que la polution athmosphérique et certains produits radioactifs, dont le radon. Ce dernier est un gaz radiactif chimiquement inerte qui est présent à l’état naturel dans certains minerais.

De plus, la fumée secondaire peut causer un cancer du poumon, même si on ne fume pas.

Les autres bonnes habitudes à prendre

Évidemment, une alimentation saine jumelée à la pratique d’activité physique est reconnue comme étant une excellente façon de prévenir contre le cancer. Il n’existe malheureusement pas encore de techniques permettant un dépistage précoce du cancer du poumon. La meilleure solution reste encore de consulter un médecin si vous avez des doutes.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.