Recherche personnalisée
Partagez:
 

Existe-t-il des aliments pour limiter les risques de cancer ?

De nos jours, aucune famille n’est épargnée par le cancer. Des études annoncent qu’un tiers de ces cancers pourraient être

évités grâce à l’alimentation. Effectivement, il semblerait que certains aliments seraient plus protecteurs, mais aucun composant de notre alimentation ne nous protégerait à 100 % de cette maladie.

Avec le nombre de cancers annoncé chaque année par les organisations, des anticancers ont envahi le marché.
Actuellement, les études menées ne permettent pas d’affirmer à 100 % du bienfait de certains aliments comme le confirme le Dr Marie-Christine Boutron-Ruault, directrice de recherche en nutrition et cancer à l’institut Gustave-Roussy, à Paris. Cependant,  elle précise que le meilleur moyen de se prémunir d’une maladie est de faire attention à son équilibre global alimentaire.
Elle affirme également que certains produits peuvent freiner ou accélérer le principe de cancérisation.
Elle met également en avant que certains cancers sont liés à l’alimentation. C’est le cas par exemple du cancer du côlon qui est causé à 95 % par cette dernière.
Actuellement, les aliments montrés du doigt sont les plats occidentaux industriels. Ces derniers sont jugés trop gras et/ou sucrés. Ils apportent ainsi une surdose de calories sans avoir un pouvoir nutritif nécessaire à notre organisme.
Ce spécialiste affirme que notre alimentation doit se rapprocher de celle pratiquée dans le bassin méditerranéen. Effectivement, l’association de l’huile d’olive, de fruits secs, de légumes associés avec peu de laitage et de viande, serait un facteur protecteur contre le cancer.
Il précise qu’effectivement les graisses animales saturées seraient des substances difficilement absorbées par notre organisme et donc qui perturberaient le bon fonctionnement de nos cellules. Il attire aussi l’attention sur le fait d’une surconsommation d’oméga 6 qui serait un facteur d’inflammation. Il attire aussi l’attention sur notre manque d’oméga 3 dans notre nourriture qui lui,  au contraire, combat l’inflammation.

Ces affirmations se basent sur une étude de l’INSERM concernant les glandes mammaires prélevées à des femmes atteintes d’un cancer. Cette étude montre que le tissu adipeux de ces dernières est moins riche en oméga 3 et que leur taux d’oméga 6 et d’acides gras est très élevé. L’Organisation mondiale de la santé ainsi que le plan national de la nutrition santé affirment qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour, ce qui correspond à une consommation quotidienne d’environ 750 grammes de ces aliments. Le professeur Boutron-Ruault affirme que ces produits sont bénéfiques pour notre santé. Ainsi, il est préférable d’en consommer le plus possible.  Elle précise que notre alimentation doit contenir au minimum par jour un fruit et 150 g de légumes cuits de préférence. D’après des études des fonds mondiaux de recherche contre le cancer, cette alimentation légumes et fruits ont des vertus probables contre le cancer de la bouche, du larynx et de l’estomac. Les fruits nous protégeraient du cancer du poumon.
Si ces affirmations sont probables, elles ne sont pas à 100 % affirmatives.

En conclusion, une alimentation équilibrée et saine est un facteur important pour notre organisme et notre bien-être.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.