Recherche personnalisée
Partagez:
 

La semaine européenne de la vaccination

Cette année encore a été organisée la « Semaine européenne de la vaccination » . Effectivement, depuis six ans, la France comme

d’autres pays organisent cette semaine d’information pour renseigner et conseiller les visiteurs sur les différents vaccins.

Cette semaine s’est déroulée du 21 aux 27 avril 2012. La campagne de cette année avait pour objectif la vaccination chez les adolescents et les jeunes adultes.
En France, cette opération s’est déroulée dans 26 régions ainsi que dans une centaine de pays dans le monde. Cette manifestation résulte d’une initiative de l’OMS.
En France, elle est coordonnée par le ministère de la Santé et l’Inpes. Dans chaque région française, ce sont les agences régionales de la santé qui mettront en place les différentes manifestations grâce à la collaboration de partenaires du monde médical.

Comment s’est déroulée cette manifestation ?
Au cours de ces sept jours, le public pouvait s’instruire et se renseigner grâce à des actions de communication mise en place. Dans certains points d’animation, des expositions ainsi que des conférences ont été organisées par les professionnels de la santé. Afin de s’adresser à tous les âges, les activités pédagogiques ont été organisées.
Tous les visiteurs avaient la possibilité de faire vérifier leur carnet de vaccination et ainsi d’établir celles à effectuer prochainement. Dans certains centres, il y avait également la possibilité de se faire vacciner.
Les intervenants sur cette manifestation étaient essentiellement des professionnels de la santé comme des médecins, des infirmières, des sages-femmes, le personnel de centres de vaccination, des membres de la PMI, les pharmaciens, mais également du personnel de l’éducation nationale.

Si l’objectif de cette année était de responsabiliser les adolescents et les jeunes adultes sur les bénéfices de ce mode de protection contre certaines maladies infectieuses. Il a été constaté que cette population était la moins couverte au niveau de leur vaccin. Effectivement, de leur naissance jusqu’à leur adolescence, les jeunes sont régulièrement suivies et de ce fait leurs vaccinations sont à jour.
Une fois, l’émancipation parentale, ce type de protection contre les maladies est négligé par ces derniers.
De plus, le changement de vie de cette population les expose à de nouvelles maladies comme l’hépatite B par exemple.

Mais pourquoi faut-il se vacciner ?
Un vaccin a une durée de protection limitée. Il est donc impératif de se faire vacciner régulièrement à chaque échéance de vie de cette protection. Certains d’entre eux, après la première injection, nécessitent un certain nombre de rappels. Cela permet à ce dernier de vous protéger durablement. Cela est entre autres le cas pour les vaccins contre la diphtérie et le tétanos par exemple.
Basés sur une étude de l’INSERM, les professionnels constatent que sur les 60 dernières années, le taux de mortalité a été divisé par 30 sur certaines pathologies infectieuses traitées par un vaccin.

Si vous n’avez pas eu la possibilité de vous rendre à  « cette semaine de vaccination», vous pouvez vous informer en vous connectant sur le site dédié à cette manifestation : www.semaine-vaccination.fr sur le site consacré à la sérothérapie : www.mesvaccins.net.
Il faut impérativement être conscient que se vacciner, c’est se protéger, mais c’est également protégé les autres contre la propagation de certaines maladies.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2019 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.