Recherche personnalisée
Partagez:
 

Le dépistage du sida, une affaire de tous

Le ministère de la santé a renoué son engagement sur le dépistage généralisé du sida le mois dernier en espérant

une sensibilisation de la population française sur le sujet du sida. Actuellement, plus de 50 000 citoyens vivent avec le virus sans le savoir, la nouvelle campagne veut ainsi « banaliser » le dépistage pour le rendre admissible et accessible à tout le monde. La secrétaire d’État de la santé, Nora Berra, déplore inacceptable qu’il y ait encore un important pourcentage de personnes diagnostiquées seropositives à des stades tardifs.

Les chiffres sont inquiétants, comme le constate l’Institut de veille sanitaire. Selon leurs études, plus de 6 700 nouvelles infections ont été remarquées en 2009, contre quelques 300 de moins en 2008. À Paris, le taux de contamination ne cesse d’accroître, alors que ce dernier atteint tout juste la barre des 20%, un taux qui est à présent comparable à ceux des pays africains les plus touchés par le virus.

Concrètement, le service de dépistage sera proposé et offert gratuitement. Les médecins pourront donc présenter et suggérer le service aux patients qui ne l’ont pas encore bénéficiés lors des séances de consultations.  Le test de dépistage qu’envisage le gouvernement français ne prend que quelques minutes pour afficher des résultats et n’a besoin qu’une gouttelette de sang de la part du patient. Néanmoins, la fiabilité de ce test ne se compare pas à celui du test de dépistage classique, qui en revanche, ne peut donner des résultats que de une à deux semaines plus tard. Souvent, les personnes s’impatientent et ne reviennent pas aux consultations subséquentes pour savoir les résultats. Le nouveau test vise à éliminer ce problème.

D’autre part, la secrétaire réassure que les hôpitaux seront prêts à la montée de charge des nouveaux patients seropositifs puisque les avancées thérapeutiques ont permis une meilleure qualité de vie des patients et la réduction du nombre de consultations hôspitalières.

Le dépistage du sida qui était autrefois octroyé aux personnes à risques est maintenant proposé à tout le monde. La campagne ne fonctionnera que si la population cède à l’offre de dépistage du sida. Prenez donc de l’initiative et un pied d’avance en allant vous faire dépister!

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2019 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.