Recherche personnalisée
Partagez:
 

Le tétanos sévit de plus en plus

D’après une étude récente, on constate que le tétanos à un taux de mortalité élevé en France malgré les quelques

cas. Mais qu’est-ce que le tétanos ?

Le tétanos est une infection toxique aiguë grave. Son issue est souvent fatale. Cependant, il existe un vaccin qui permet de prévenir contre cette infection.
L’infection est due à un bacille anaérobie nommé Clostridium tetani. Cette infection migre ensuite vers le système nerveux central et provoque des convulsions, des spasmes ou encore des contractures musculaires.
La contamination est souvent due à une blessure provoquée par un outil souillé par de la terre.
Pour la plupart des patients atteints de cette affection, on constate que ces derniers ont été blessés par du matériel de jardinage. L’autre mode de transmission de cette maladie peut se faire lors d’une chute avec une plaie qui serait au contact du sol.
Le tétanos peut également être transmis lors d’une griffure ou d’une morsure.
Grâce à une vaccination, les organismes de santé ont constaté un net recul de cette maladie au cours de la dernière moitié du XXe siècle en France passant de 300 cas par an dans les années 70 à moins d’une dizaine de cas dans les années 90.
Les membres de l’institut national de veille sanitaire ont cependant constaté grâce à l’étude une augmentation du nombre de cas de tétanos. Cette étude porte sur les 4 dernières années.
Effectivement, il a été dénombré 36 cas de tétanos. Parmi ces patients, 11 d’entre eux sont décédés à la suite de cette maladie.
Cette étude montre que 86 % des cas concernaient des personnes âgées de 70 ans ou plus.
Une autre information issue de cette analyse montre que les patients atteints étaient à 75 % des femmes. L’information la plus importante est que ces personnes étaient mal ou pas vaccinés du tout.
Concernant le mode de contamination, l’étude met en évidence que 67 % des cas ont été contaminés à la suite d’une ou plusieurs blessures. Plus précisément, 13 des 36 cas de tétanos ont été contaminés par une blessure avec un outil. On constate également que sur les 36 patients, 9 d’entre eux ont fait une chute et 2 d’entre eux ont été contaminés par une morsure ou une griffure d’animal.

Avec les données de cette étude, les organismes de santé veulent sensibiliser sur cette pathologie et sur le moyen le plus fiable pour s’en prémunir. Effectivement, la vaccination est la meilleure protection contre cette infection.
L’institut national de veille sanitaire demande aux médecins traitants d’être vigilant sur les rappels de vaccination de leurs patients et d’informer ces derniers des dangers du tétanos.
Après une première vaccination contre le tétanos, il est important d’effectuer tous les 10 ans, la piqûre de rappel de ce vaccin.
Il est recommandé d’effectuer la première vaccination chez le nourrisson dès l’âge de 2 mois.
La vaccination s’effectue par trois injections espacées d’un mois chacune avec un premier appel
un an après.
Le vaccin contre le tétanos est l’un des composants du vaccin D.T.C Polio pratiqué en milieu pédiatrique.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.