Recherche personnalisée
Partagez:
 

Les risques de la baignade pour la santé

À l’approche de la période estivale, la qualité des eaux de baignade est le sujet de nombreux articles. Effectivement, la

principale activité des vacanciers est de se baigner.

Les autorités françaises ainsi que la communauté européenne ont mis en place une réglementation pour évaluer et prévenir les risques sanitaires sur les différents sites naturels de baignade autorisée.

D’après les dernières études, le seuil bactériologique est 2 fois plus élevé en mer qu’en eau douce. De plus, 2 tiers des sites autorisés à la baignade sont des sites en eau douce contre 1 tiers en mer. Afin de limiter les désagréments dus à la baignade, à partir de 2015, les zones de baignade autorisée devront répondre aux qualités sanitaires pendant quatre saisons consécutives.

Afin d’éviter tout désagrément après une baignade, il est important de consulter les conditions sanitaires de votre lieu de vacances. Ainsi, si le drapeau jaune est hissé, cela implique que la baignade est interdite à cause d’une pollution, de la présence de méduse ou tout autre danger sanitaire.

Depuis les nouvelles directives européennes, les résultats bactériologiques de l’eau de baignade doivent être affichés sur les lieux de cette dernière.

Mais quels sont les différents types de nuisance pour la santé que l’on peut rencontrer lors de nos vacances au bord de l’eau?

Le premier problème que vous pouvez rencontrer concerne la contamination fécale. Vous risquez dans ce cas d’être sujet à des nausées, des vomissements, des diarrhées et de l’irritation cutanée et/ou O.R.L. Ce type de soucis arrive particulièrement lorsque la zone de baignade est trop proche des ports de plaisance ou lorsque la baignade a lieu après les jours de fortes pluies. Pour éviter ces désagréments, vous pouvez consulter les résultats d’analyses de l’eau en mairie.

Les algues vertes sont également nuisibles pour la santé. Effectivement, il est fortement conseillé d’éviter de marcher sur les tas d’algues échouées. Au contact de ces dernières, vous pouvez avoir une intoxication à l’hydrogène sulfuré qui peut entraîner une perte de connaissance et dans les cas les plus graves à un arrêt cardiaque.

Les autres micro-organismes nuisibles pour votre santé que vous pouvez rencontrer lors de vos vacances sont les cyanobactéries. Ces dernières se développent essentiellement dans les eaux ayant un faible débit ou dans les eaux stagnantes. Pour cela, il faut donc éviter de vous baigner dans une eau présentant une légère pellicule colorée en surface ou de l’écume. Afin d’éviter d’être ennuyé par ces bactéries, il est important de vous doucher après la baignade. Si vous êtes en contact avec ce type de bactéries, vous pouvez avoir des démangeaisons, des nausées, des vomissements, des diarrhées et les irritations O.R.L. Dans les cas les plus graves, vous pouvez être sujettes à des convulsions et contracter l’hépatite A. évidemment, que ce soit dans l’eau de mer ou dans l’eau douce, des micropolluants peuvent être identifiés. Ces derniers provoquent essentiellement des démangeaisons des nausées, des vomissements, des diarrhées voire même des dérèglements hormonaux. Pour éviter ce désagrément dû à cette pollution, il est important d’éviter de vous baigner près des ports de commerce ou industriel ou dans les estuaires des grands fleuves.

Pour que vos vacances se passent sans désagrément, vous devez prendre le temps de lire attentivement les recommandations présentes en mairie ou affichées sur le lieu de vos baignades.

 

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.