Titre Dépression: ma femme est bipolaire résumer depuis 2 petite famill

Aucun avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 24.00 pts
Membre depuis: 2005-09

Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30 ans de mariage bati sur une

#1 2005-09-02 12:39
Pour résumer, depuis 2 ans ma petite famille, vit l'enfer à cause de la maladie de ma femme. Chaque année,
Publicité
après 6 mois de depression, ma femme bascule dans une phase maniaque aigue, où chaque jour a son lot d'agressivité verbale et physique, ses fugues
ses cris, sa pression psychologique, ...
Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30 ans de mariage, bati sur une histoire d'amour qui a démarré au lycée à l'age de 17 ans, mais chaque fois la phrase de mon psychlogue retentit dans ma tete : ON N'ABANDONNE PAS UNE FEMME MALADE.
Mais Combien de temps je vais pouvoir tenir sans craquer moi même. De nature très zen, je prend des somnifères et j'angoisse terriblement. A partir de quel moment je pourrais me dire que j'ai atteint le seuil limite des mes capacité.
Je l'ai hospitalisée deux fois cet été, j'ai laissé tomber mon boulot pendant 10 semaines, Elle a fugué à l'etranger et je l'ai suivie pour la proteger, elle a vidé notre
compte bancaire pour s'pproprier des notre épargne, elle s'est fait un amant virtuel (sur Internet), Elle a rompu nos contrats moraux, elle a fait le vide autour de nous, ...
J'ai démarré une procédure de divorce, tout en eyant peur qu'elle se s******, avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir sur moi et mes enfants.
Je batis mes espoirs sur le fait qu'elle ait commencé volontairement un traitement à la depakotte, et elle commence a quitté la phase d'euphorie pour glisser progressivement dans une depression.
Merci de me conseiller si vous aves une quelconque experience similaire
⚠ Alerter
 
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Visiteur non enregistré

Grà ce à un bon thérapeute un bon généraliste et un bon psychiatre au lithium mais surtout

#2 2005-09-08 07:49
Je n'ai pas la prétention de te donner des conseils. Je ne suis pas d'accord quand tu dis que l'on
Publicité
n'abandonne pas une femme malade. Tu dois aussi penser à toi, te protéger. Face à ces crises, elle est démunie mais toi aussi. Je sais de quoi je parle, je suis maniaco-dépressive depuis 12 ans et j'en ai 39.
Je suis sous lithium depuis 5 ans, mais avant ça j'ai fait 5 séjours en HP et j'ai fait 7 TS.
Mon mari a vécu l'enfer à cause de moi, plutôt à cause de la maladie (je l'ai quitté, j'ai fait tellemnt de "bétises"......).
Grâce à un bon thérapeute, un bon généraliste et un bon psychiatre, au lithium mais surtout grâce à MOI, j'arrive à mener une vie plus ou moins normale (je ne travaille pas, je ne conduis pas......) mais j'essaie d'apprécier les petits bonheurs de chaque jour avec ma petite famille (évidemment, l'entourage ne comprends rien mais on s'en fout !).Persévère, vérifie qu'elle prend bien son traitement, elle doit aussi se protéger du stress, de l'angoisse, bien dormir, se reposer, eviter tous les facteurs déclanchants...Je te conseille de lire le livre "VIVRE AVEC DES HAUTS ET DES BAS" du Dr. Christian Gay et de J-A Génermont dans la coll. J'AI LU.
Pour te donner du courage, je t'envois cette petite phrase qui est la mienne : CETTE CAPACITE QUE NOUS AVONS DE METAMORPHOSER LA SOUFFRANCE EN ESPOIR, VOILA LA PREUVE D'UNE INCROYABLE PUISSANCE. Ch. Singer
Un petit coucou pour te dire aussi que depuis 2 ans, je peints, j'expose parfois des toiles où souvent reviennent la mélancolie, la tritesse et ça fait du bien (mon SkyblogURL enlevé
Courage à vous 2 !
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Comme te reponds Nathalie cette maladie te fait souffrir aussi et rien ne t'oblige a reste

#3 2005-09-08 12:28
Comme te reponds Nathalie cette maladie te fait souffrir aussi et rien ne t'oblige a rester avec ta femme si
Publicité
ce n'est l'amour !!!
Un entourage médical doit être deja à ses cotes. Toi tu es son mari pas son docteur alors fais ce qui te semble bon
Bon courage a toi et ta femme
a bientot
liya
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Un psychologue n'est pas là pour dire ce qui est bien ou mal non son rôle c'est avant-tout

#4 2005-09-08 23:09
bonjour robio, il ya une chose qui me fait réagir, tu dis :" une phrase de mon psychologue retentit dans ma tête: on abandonne pas une femme malade"
Je suis surpris que ton psychologue te dise cela car c'est très clairement un parti pris de sa part, or il est primordial pour un (bon) psychologue de rester absolument neutre, c'est plus ou moins le fondement de sa fonction. Un psychologue n'est pas là pour dire ce qui est bien ou mal, non son rôle c'est avant-tout d'écouter et d'entendre dans "ta" parole à toi, ce que toi tu n'entends pas ou mal, pour ensuite te restituer cette parole, et encore que dis-je il n'a pas à te restituer ta parole mais à t'aider à ce que tu puisse déchiffrer toi-même ce que tu penses.
En bref, je trouve ça bizarre que ton psy te dise de ne pas quitter ta femme, ce n'est pas là son rôle, cette décision n'appartient qu'à toi!!!
Parles-lui en, mais moi personnellement un psy qui me dit ce que je dois faire ou pas, pire encore un psy qui culpabilise son client, je me permet de douter de ses qualités professionnelles.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

En ce qui me concerne j'ai l'intention de divorcer car je n'en peux plus. D'ailleurs j'ai

#5 2005-10-08 21:46
Je suis entièrement d'accord ave jojo. Mais je vais essayer d'abreger mes mots. Lorsque un bateau coule et il ya plusieurs personnes à sauver. Préfères-tu que tous périssent ou le moins de monde possible. Ce n'est pas de ta faute si votre épouse est malade. Moi je suis en pleine phase de garde à vous avec mon mari qui est lui aussi atteint de la même maladie que votre épouse. J'ai des enfants au milieu. N'oublies pas que ces personnes là sont très intelligente. Et de par leurs actes nous pouvons avoir de graves problèmes, de tout genre. Non ce n'est pas une vie que d'être comme un yoyo. En ce qui me concerne j'ai l'intention de divorcer car je n'en peux plus. Et je travaillerai sur le fait de ne point me culpabiliser. Il faut faire ce qui semble le mieux pour vous et pour vos enfants. Oh oui vous me direz ! lorsqu'elle n'est pas en crise elle est formidable. Mon mari aussi c'est pareil. D'ailleurs j'ai l'intention d'ouvrir un compte à part, avant qu'il ne m'arrive des soucis d'argent. Parceque lorsqu'ils sont en crise ils dépensent, ils dépensent et les problèmes ils arrivent. En tout cas je suis de tout coeur avec vous. Ce n'est pas parcequ'on préserve le peu de notre sang froid, ou les enfants que nous les aimons pas. Bon courage et faites ce qui vous semble le mieux.
⚠ Alerter
 
jocelyne avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2005-10
Pays: france
Ville: fenouillet
Occupation: professeur décole spécialisée
Aide recherchée: problème maniaco dépressif/enseignement primaire

gt Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30 gt Je l'ai hospitalisée d

#6 2005-10-10 09:02

je suis nouvelle sur le forum et je m'appelle jocelyne
je suis maniaco dépressive et tu trouveras une réponse à ton mot dans les nouveaux message
je n'avais pas su comment matériellement te répondre
maintenant c'est bon
bon courage très sincèrement
jocelynerobio58 a écrit:
> Pour résumer, depuis 2 ans ma petite famille, vit l'enfer à
> cause de la maladie de ma femme. Chaque année, après 6 mois de
> depression, ma femme bascule dans une phase maniaque aigue, où
> chaque jour a son lot d'agressivité verbale et physique, ses
> fugues
> ses cris, sa pression psychologique, ...
> Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30
> ans de mariage, bati sur une histoire d'amour qui a démarré au
> lycée à l'age de 17 ans, mais chaque fois la phrase de mon
> psychlogue retentit dans ma tete : ON N'ABANDONNE PAS UNE FEMME
> MALADE.
> Mais Combien de temps je vais pouvoir tenir sans craquer moi
> même. De nature très zen, je prend des somnifères et j'angoisse
> terriblement. A partir de quel moment je pourrais me dire que
> j'ai atteint le seuil limite des mes capacité.
> Je l'ai hospitalisée deux fois cet été, j'ai laissé tomber mon
> boulot pendant 10 semaines, Elle a fugué à l'etranger et je
> l'ai suivie pour la proteger, elle a vidé notre
> compte bancaire pour s'pproprier des notre épargne, elle s'est
> fait un amant virtuel (sur Internet), Elle a rompu nos contrats
> moraux, elle a fait le vide autour de nous, ...
>
> J'ai démarré une procédure de divorce, tout en eyant peur
> qu'elle se s******, avec toutes les conséquences que cela
> pourrait avoir sur moi et mes enfants.
>
> Je batis mes espoirs sur le fait qu'elle ait commencé
> volontairement un traitement à la depakotte, et elle commence a
> quitté la phase d'euphorie pour glisser progressivement dans
> une depression.
>
> Merci de me conseiller si vous aves une quelconque experience
> similaire
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

nathalieje suis maniaco depressive depuis plus de 20 ans et evec plus de trente TS et appe

#7 2005-10-14 23:21
bonsoir nathalie je suis maniaco depressive depuis plus de 20 ans et evec plus de trente TS et appel au secours je n en peuxplus le lithium sert a quoi et est-ce efficace ? merci de me repondre
⚠ Alerter
 
jocelyne avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2005-10
Pays: france
Ville: fenouillet
Occupation: professeur décole spécialisée
Aide recherchée: problème maniaco dépressif/enseignement primaire

gt Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30 gt Je l'ai hospitalisée d

#8 2005-10-21 17:39
sissi
depuis que je prends du lithium mes envies de s****** ont disparues
ceci depuis 10 ans
mais je prends parallèllement d'autres médocs
j'ai tendance soit à l'insomnie rebelle soit à l'hypersomnie
les deux sont durs à vivre mais acceptable
j'ai 50 ans et mon fils a 25 ans donc je peux me suffire d'une vie monotone...
Bon courage
jocelynerobio58 a écrit:
> Pour résumer, depuis 2 ans ma petite famille, vit l'enfer à
> cause de la maladie de ma femme. Chaque année, après 6 mois de
> depression, ma femme bascule dans une phase maniaque aigue, où
> chaque jour a son lot d'agressivité verbale et physique, ses
> fugues
> ses cris, sa pression psychologique, ...
> Combien de fois j'ai pensé me séparer d'elle après presque 30
> ans de mariage, bati sur une histoire d'amour qui a démarré au
> lycée à l'age de 17 ans, mais chaque fois la phrase de mon
> psychlogue retentit dans ma tete : ON N'ABANDONNE PAS UNE FEMME
> MALADE.
> Mais Combien de temps je vais pouvoir tenir sans craquer moi
> même. De nature très zen, je prend des somnifères et j'angoisse
> terriblement. A partir de quel moment je pourrais me dire que
> j'ai atteint le seuil limite des mes capacité.
> Je l'ai hospitalisée deux fois cet été, j'ai laissé tomber mon
> boulot pendant 10 semaines, Elle a fugué à l'etranger et je
> l'ai suivie pour la proteger, elle a vidé notre
> compte bancaire pour s'pproprier des notre épargne, elle s'est
> fait un amant virtuel (sur Internet), Elle a rompu nos contrats
> moraux, elle a fait le vide autour de nous, ...
>
> J'ai démarré une procédure de divorce, tout en eyant peur
> qu'elle se s******, avec toutes les conséquences que cela
> pourrait avoir sur moi et mes enfants.
>
> Je batis mes espoirs sur le fait qu'elle ait commencé
> volontairement un traitement à la depakotte, et elle commence a
> quitté la phase d'euphorie pour glisser progressivement dans
> une depression.
>
> Merci de me conseiller si vous aves une quelconque experience
> similaire
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Ils se sont rencontré au Carnaval de Binche en Belgique ils avaient 17 ans.Maman était dé

#9 2005-10-26 12:34
Holala !
J'ai l'impression que j'entends la vie que Papa a eu avec ma mère.
Je vais vous raconter son histoire en deux-trois lignes, vous comprendrez alors ce qu'il faut faire.
Ils se sont rencontré au Carnaval de Binche (en Belgique), ils avaient 17 ans. Maman était déjà bipolaire, ma marraine m'a raconté il y a peut qu'elle revoyait mon père la porter alors qu'elle n'avait pas ses 18 ans. Son oncle médecin l'a prévenu qu'il n'y avait aucun avenir avec elle. Il n'avait pas tort. Elle lui en a fait voir de toutes les couleurs, tout ce qu'elle rêvait, elle l'avait. Ses hospitalisations pouvaient durer des mois (le plus était de 10 mois), ma soeur et moi devions nous débrouiller seules dès 6 ans. Elle nous parlait des activités qu'elle faisait à la clinique, pendant que les huissiers venaient nous rendre visite (la clinique coûtait très cher). Papa n'arrêtait pas de travailler. Il y a deux ans, il a appris qu'il avait un cancer de l'estomac du au stress...
J'ai perdu un papa qui était une mère pour moi, et il reste un démon égoïste qui ne pensent qu'à faire le mal autour d'elle. Elle est malade, mais on a nous le droit de ne pas l'être et de ne pas tout accepter. Le fait de me dire que je pouvais "crever" et que ma mère n'était pas elle, mais une poubelle, m'a rendue plus dure.
Le médecin nous a dit aussi que le cancer de Papa était aussi dû à ce qu'il avait vécu, la persecussion, la paranoïa qu'elle lui a fait subir.
Alors, s'il vous plait, pensez une fois à votre vie ! Car si vous ne vous protégez pas, c'est vous qui risquait d'y passer. Si bipolaire signifie maladie, il faut la soigner, mais dans une institution.
Mon Papa n'avait que 57 ans, était quelqu'un de gentil, serviable et aimant....
Bon courage !
Cécile
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'habite en haute savoie il a emmné une des deux voiture que l'on a là bas j'ai été la réc

#10 2005-10-26 16:11
Je suis très en colère parceque les psychiatres n'infoment pas assez les personnes qui vivent avec les gens qui sont bipolaire ou maniaco depressif. Alors je suis autodidacte. J'ai appris beaucoup de choses grace aux recherches que j'ai faites sur le net. Et je vous assure que je suis tombé des nues. Mon mari vient d'être hospitalisé le 23 de ce mois ci, cela faisait au moins un mois passé qu'il ne domait plus et les délires vont bon train. J'habite en haute savoie, il a emmné une des deux voiture que l'on a là bas, j'ai été la réccupérer dans un état lamentable, et la deuxième voiture il l'a aussi abimée il a du jeter la carte grise, et je dois la refaire faire. Le compte joint à été mis à sec, et je dois me débrouiller, pour m'acheter une autre voiture pour aller travailler, non seuleument ça aussi il faut que je rebouche le découvert qu'il m'a créé à la banque. Je ne suis qu'une smicarde et j'ai 4 enfants à élever. C'est très dur de se retrouver toute seule pour assumer le gite le couvert l'éducation des enfants, la maladie de monsieur, qui n'est pas leur père et d'assumer les conneries qui sont de taille, sans oublier la violence verbale et physique qu'il a exercé sur moi. quand aux enfants il faut aussi que je protège leur moral, leur santé physique et j'en passe. Alors ensuite il faut que je me soigne le psychique car il en a pris un coup. Je suis en colère après son psychiatre qui me disait à l'époque que mon mari qui ne l'était pas encore, n'était pas dangereux pour les autres mais que pour lui même. Je regrette, mais il est dangereux aussi pour les autres. Je regrette de l'avoir épousé en faisant complètement confiance à son psychitre. Cela fait déjà cinq ans que je suis avec lui oh vous me direz il y avait de bons moments. Oui mais la condition était que personne ne vienne chez nous, que l'on aille chez personne enfin lui et moi et que le monde s'écroule. Et aussi il fallait que je participe à ses délires, ses envies, parceque a décidé ci ou là il fallait toujours dire oui à tout parceque si l'on ne veut pas alors là c'est la grosse dispute. Passons mes enfants si je voulais leur faire un cadeau lui il fallait que je lui en fasse aussi. Enfin je ne pense pas pouvoir vivre comme ça toute ma vie je l'aime mais à quel pris. En ce moment il est à l'hopital psychiatrique dans une céllule d'isolement. J'ai mal pour lui, mais j'ai mal aussi pour moi et mes enfants et les siens aussi. Cela va sans dire que le fait que j'ai signé et rédigé la HDT il va me menacer, me faire les pires des crasses qu'il lui passeraient dans la tête. Et ce une vie que devoir vivre ainsi. Franchement je compte divorcer. Pour l'instant il n'a personne pour lui emmener son linge propre et subvenir à ses besoins tant qu'il est hospitalisé. Lorsqu'il ira mieux il faudrait qu'il s'en aille et je vais l'aider à trouver un appartement ou je ne sais quoi. Mais l'essentiel qu'il vive loin de moi et surtout que j'endurcisse mon coeur pour protéger les miens et moi même. Les miens parceque je suis divorcée et leur papa a littéralement démissionné de sa fonction de père dans tout les domaines. J'espère que mon mail aidera quelcun et je souhaite beaucoup de courage à ceux qui vivent la même chose que moi et je souhaite à tout les maniaco depressif depressif de guérir et de s'en sortir de ce combat qui le leur. NADIA
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'habite en haute savoie il a emmné une des deux voiture que l'on a là bas j'ai été la réc

#11 2005-10-26 16:12
Je suis très en colère parceque les psychiatres n'infoment pas assez les personnes qui vivent avec les gens qui sont bipolaire ou maniaco depressif. Alors je suis autodidacte. J'ai appris beaucoup de choses grace aux recherches que j'ai faites sur le net. Et je vous assure que je suis tombé des nues. Mon mari vient d'être hospitalisé le 23 de ce mois ci, cela faisait au moins un mois passé qu'il ne domait plus et les délires vont bon train. J'habite en haute savoie, il a emmné une des deux voiture que l'on a là bas, j'ai été la réccupérer dans un état lamentable, et la deuxième voiture il l'a aussi abimée il a du jeter la carte grise, et je dois la refaire faire. Le compte joint à été mis à sec, et je dois me débrouiller, pour m'acheter une autre voiture pour aller travailler, non seuleument ça aussi il faut que je rebouche le découvert qu'il m'a créé à la banque. Je ne suis qu'une smicarde et j'ai 4 enfants à élever. C'est très dur de se retrouver toute seule pour assumer le gite le couvert l'éducation des enfants, la maladie de monsieur, qui n'est pas leur père et d'assumer les conneries qui sont de taille, sans oublier la violence verbale et physique qu'il a exercé sur moi. quand aux enfants il faut aussi que je protège leur moral, leur santé physique et j'en passe. Alors ensuite il faut que je me soigne le psychique car il en a pris un coup. Je suis en colère après son psychiatre qui me disait à l'époque que mon mari qui ne l'était pas encore, n'était pas dangereux pour les autres mais que pour lui même. Je regrette, mais il est dangereux aussi pour les autres. Je regrette de l'avoir épousé en faisant complètement confiance à son psychitre. Cela fait déjà cinq ans que je suis avec lui oh vous me direz il y avait de bons moments. Oui mais la condition était que personne ne vienne chez nous, que l'on aille chez personne enfin lui et moi et que le monde s'écroule. Et aussi il fallait que je participe à ses délires, ses envies, parceque a décidé ci ou là il fallait toujours dire oui à tout parceque si l'on ne veut pas alors là c'est la grosse dispute. Passons mes enfants si je voulais leur faire un cadeau lui il fallait que je lui en fasse aussi. Enfin je ne pense pas pouvoir vivre comme ça toute ma vie je l'aime mais à quel pris. En ce moment il est à l'hopital psychiatrique dans une céllule d'isolement. J'ai mal pour lui, mais j'ai mal aussi pour moi et mes enfants et les siens aussi. Cela va sans dire que le fait que j'ai signé et rédigé la HDT il va me menacer, me faire les pires des crasses qu'il lui passeraient dans la tête. Et ce une vie que devoir vivre ainsi. Franchement je compte divorcer. Pour l'instant il n'a personne pour lui emmener son linge propre et subvenir à ses besoins tant qu'il est hospitalisé. Lorsqu'il ira mieux il faudrait qu'il s'en aille et je vais l'aider à trouver un appartement ou je ne sais quoi. Mais l'essentiel qu'il vive loin de moi et surtout que j'endurcisse mon coeur pour protéger les miens et moi même. Les miens parceque je suis divorcée et leur papa a littéralement démissionné de sa fonction de père dans tout les domaines. J'espère que mon mail aidera quelcun et je souhaite beaucoup de courage à ceux qui vivent la même chose que moi et je souhaite à tout les maniaco depressif depressif de guérir et de s'en sortir de ce combat qui le leur. NADIACécile a écrit:
> Holala !
> J'ai l'impression que j'entends la vie que Papa a eu avec ma
> mère.
> Je vais vous raconter son histoire en deux-trois lignes, vous
> comprendrez alors ce qu'il faut faire.
> Ils se sont rencontré au Carnaval de Binche (en Belgique), ils
> avaient 17 ans. Maman était déjà bipolaire, ma marraine m'a
> raconté il y a peut qu'elle revoyait mon père la porter alors
> qu'elle n'avait pas ses 18 ans. Son oncle médecin l'a prévenu
> qu'il n'y avait aucun avenir avec elle. Il n'avait pas tort.
> Elle lui en a fait voir de toutes les couleurs, tout ce qu'elle
> rêvait, elle l'avait. Ses hospitalisations pouvaient durer des
> mois (le plus était de 10 mois), ma soeur et moi devions nous
> débrouiller seules dès 6 ans. Elle nous parlait des activités
> qu'elle faisait à la clinique, pendant que les huissiers
> venaient nous rendre visite (la clinique coûtait très cher).
> Papa n'arrêtait pas de travailler. Il y a deux ans, il a
> appris qu'il avait un cancer de l'estomac du au stress...
> J'ai perdu un papa qui était une mère pour moi, et il reste un
> démon égoïste qui ne pensent qu'à faire le mal autour d'elle.
> Elle est malade, mais on a nous le droit de ne pas l'être et de
> ne pas tout accepter. Le fait de me dire que je pouvais
> "crever" et que ma mère n'était pas elle, mais une poubelle,
> m'a rendue plus dure.
> Le médecin nous a dit aussi que le cancer de Papa était aussi
> dû à ce qu'il avait vécu, la persecussion, la paranoïa qu'elle
> lui a fait subir.
> Alors, s'il vous plait, pensez une fois à votre vie ! Car si
> vous ne vous protégez pas, c'est vous qui risquait d'y passer.
> Si bipolaire signifie maladie, il faut la soigner, mais dans
> une institution.
> Mon Papa n'avait que 57 ans, était quelqu'un de gentil,
> serviable et aimant....
> Bon courage !
> Cécile
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Depuis deux ans c'est l'enfer l'été et l'accalmie et la morosité l'hiver.

#12 2005-10-29 13:02
Bonjour Cécile,
Ton témoignage m'a beaucoup touché, car effectivement ton histoire a beaucoup de similitudes avec celle de mes filles (et mon garçon). Au fait, moi aussi je pense que ma femme a été bipolaire quand je l'ai rencontrée à l'age de 17ans. Mais je ne pouvais pas avoir. Elle a toujours su déployer douceur et gentillesse et me faire oublier ses collères.
A la naissance de ma fille ainée, elle a plongé (à 24 ans) pendant une année dans une
depression aigue (Psychose puerperale) où j'ai dû m'occuper seul de ma fille, de sa maman en plus de mes étude d'ingénieur. Je m'en suis sorti par miracle et grace à mon sens de responsabilité et mon amour pour ma femme et ma fille.
Depuis les choses se sont petit à petit arrangées.
Mais depuis que j'ai quitté la Frande après un séjour de 18ans, pour rentrer vivre au Maroc, les difficultés d'adaptation ont ravivé la maladie. Depuis deux ans c'est l'enfer l'été et l'accalmie et la morosité l'hiver.
Actuellement l'atmosphère est plutot calme, les traitements sont suivis, j'ai repris mon travail, les enfants vont au lycée, .... ma vie va mieux mais je reste extrement vigillent
Saadoune

⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

moi aussi mon ami est bipolaire et c difficile pour nous et dernierement il as fait une be

#13 2005-11-05 16:40
bonjour moi aussi mon ami est bipolaire et c difficile pour nous,et dernierement il as fait une belle boulette accident de la route un blesse et bu par dessus tout mais malgres tout je ne le lache pas car il as besoin de moi comme ta femme a besoin de vous tous.as tu demande a son psychiatre de lui souscrire un autre traitement theralithe 400 seresta et autre moi au bout de 15 ans ce traitement est le mieux
pour ce qu il te concerne quoi que tu decides dit toi que tu as rien a te reprocher et que tu as le droit de souffler non a ton divorce il faut lui dire de se faire hospitaliser pour encaisser le coup et elle comprendra
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

monsieur votre histoire est similaire à moi mais la différence c'est dans la durée de rela

#14 2005-11-29 10:06
monsieur,votre histoire est similaire à moi mais la différence c'est dans la durée de relation,ma relation est de 3 ans ,jai commencé avec quelle et je savais qu'elle a des antécédenat d'enfance avec son pére qui lui font des troubles psychiques,moi je l'ai aimé à lafolie malgré ça elle a des qualités qui sont rares dans ce monde.je te dis on a vecu un amour platonique jusqu'à que chacun de nous veut posséder l'autre, on passé des moments inoubliables,à un certain moment je me suis dis jai réussi à lui faire oublier le passé de son enfan,et elle aussi un jour m'as avoué qu'elle as dépassé ça.mais à force d'alour jai tombé avec quelle dans l'erreur et lorsque elle m'ennervait je lui disiat les gros mots,je voyais ça normale et les disputes normales mais elle elle projetais ça sur le comportement de son pére,en bref derniérrement en mois de septembre on s'est disputé et je me suis écarté d'elle un petit momoent de 17 jours ,lorsque jai fais un accident la 1 à qui jai pensé c'est elle et c'étais au moment de l'accident entre mort et vie, je lui ai appellé,alors j'attendais d'elle d'être plus tendre avec moi que avant ,aprés l'accident qu'elle me donne plus importance et jai ouvert avec quelle le sujet ,elle m'as dis que pendnat mon abscence elle connu qq autre sur internet et qu elle est en relation avec lui,lsjai bcp insisté elle a reculé et m'as dis que c'est un jeu de test,aprés on a repris mais elle a refais le même jeu avec moi et cette fois elle a insisté que c vrai et avoué qu'elle fais des choses avec lui,à ce moment jai pas pu me controler et je me explosé sur elle en disnat les gros mots,putes,va te faire foutre ,va se faire baiser,etc..,je lai menacé de faire voir son pére les photos de notre relation , elle n'as pas accepté et elle m'as déclaré qu'elle me faisit un test dur, à ce moment jai perdu la raison et depuis ce temps je savais plus la vérité, il y avait une intervention de nos deux familles mais malgré ça ,elle ne veut pas retourner avec moi et elle me refusiat et elle insiste qu'elle a vrai une relation.je suis juskà mntnt perdu ,et je t'ai pas dis au mois d'aôut avant notre dispute de septembre on a déclaré notre fiallançaile......priérre de me répondre et on se partage les opinions sur ce sujet,mon adresse email est le suivant:
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

test

#15 2005-11-29 10:17
test
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

mon email est

#16 2005-11-29 11:43
mon email est
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

c'est quelle E-mail

#17 2005-12-01 19:45
c'est quelle votre E-mail ?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Chère alisia mon adresse e-mail c'es je m'appelle nadia

#18 2005-12-02 06:59
Chère alisia mon adresse e-mail c'es :
et je m'appelle nadia
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Ma femme est bipolaire depuis de très nombreuses années mais sa maladie n'a été découverte

#19 2006-04-26 13:19
J'ai 43 ans et je comprends parfaitement ce que vous vivez. Ma femme est bipolaire depuis de très nombreuses années mais sa maladie n'a été découverte que l'année dernière.Avant celà, elle était soignée pour une dépression et prenez un tas d'antidépresseur ce qui la rendait plutôt amorphe et assez calme malgré quelques petites périodes d'excitation. depuis la découverte de sa bipolarité, elle n'est plus soignée qu'avec du lithium et son excitation et son agressivité sont telles que c'est devenu un enfer pour mes 2 garçons et moi même. J'ai décidé aujourd'hui de divorcer, mais je me pose beaucoup de questions concernant la garde de mes enfants, concernant son chantage au s****** et toute la pression psychologique qu'elle nous fait subir malgré que je ne lui ai pas encore parlé de mes intentions.
Vivre avec un bipolaire est une situation que je ne souhaite à personne même si je comprend que c'est une maladie à part entière. mais c'est une maladie qui ronge et qui fait beaucoup de dégat.
⚠ Alerter
 
jocelyne avatar
Étoile(?)
Membre enregistré

Messages: 0.00 pts
Membre depuis: 2005-10
Pays: france
Ville: fenouillet
Occupation: professeur décole spécialisée
Aide recherchée: problème maniaco dépressif/enseignement primaire

Bruno j'ai 51 ans et je suis bipolaire Celà à commencé à 25 ans et j'avais un enfant de 3

#20 2006-04-30 15:21
Bruno,
j'ai 51 ans et je suis bipolaire
Celà à commencé à 25 ans et j'avais un enfant de 3 ans
J'ai fait le chantage au s******, 3 fois j'ai fait une TS
A partir du moment où mon mari m'a dit qu'il voulait divorcer, afin de lui faire "payer" sa non aide, je me suis jurée de ne plus recommencer et je disais "vous voyez bien qu'il était ignoble avec moi, que c'est un salaud, à présent je vais mieux!"
Il était de plus infirmier psychiatrique!
Oui il était ignoble, MAIS la plus ignoble c'était MOI car j'ai fait souffrir notre enfant par égoïsme et fierté...
Quitte ta femme et tourne les talons elle s'en sortira, crois moi.........
Jocelyne
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Bref on a la chance d'avoir une mère complètement méchante qui s'en prend à celui qui pass

#21 2006-07-31 19:39
Bruno,
Depuis avril, tu as peut-être quitté ta femme, et crois-moi c'est une médaille que tu devrais avoir ! Le fait de vivre avec une personne bipolaire ne se résume qu'en "emmerdements" ! J'avais raconté plus tôt ma "tendre vie" avec une "mère" bipolaire. Ma soeur et moi croyions que notre médecin de famille allait nous aider quand papa est décédé, il nous l'avait promis. Ben on attend toujours ! On sait qu'elle a contracté un emprunt, le problème c'est qu'elle est toujours à sec => fait du chantage comme quoi elle n'a plus rien à manger (elle s'en tapait de savoir qui nous faisait à manger quand nous étions enfant, alors moi... son chantage ne marche plus !), le hic, c'est qu'avec ses conneries, les créanciers risquent de venir chez ma soeur et moi pour payer ses dettes (merci maman !) On a été voir un avocat, pas pour lui faire des problèmes, mais pour nous protéger. Il nous a bien expliqué qu'il fallait passer par le juge de paix et avoir un avis médical qui soutient qu'elle a besoin d'une tutelle (extérieure), le problème, c'est que le doc dit : "elle n'est pas si mal que ça votre maman" (à croire qu'il a eu son diplôme dans un paquet de bonux !), je lui ai demandé de lui faire voir un neuropsy, mais il n'a rien dit.
Bref, on a "la chance" d'avoir une mère complètement méchante qui s'en prend à celui qui passera par là (bonne chance aux voisins ! Il parait que maintenant ils nous comprennent), mais on se sent complètement impuissantes, parce que même les assistantes sociales ne veulent pas nous aider ! Ce qui m'énerve le plus, c'est que si elle suivait son traitement, elle serait +/- normale, et elle ne serait plus seule, allez faire comprendre-ça à une personne qui se croit persécutée, et tellement manipulatrice ! Ce qui me fait un peu peur, c'est que j'entends que ça peut-être hériditaire, je n'ai pas cette maladie, mais rien qu'à penser que je pourrai mettre au monde, un enfant qui risque d'avoir ça, ça fait réfléchir !
On n'a qu'une vie, et notre droit à nous, c'est d'être heureux, eux dans leur folie, et les autres, de profiter de la vie. On ne change pas une bipolaire, ceux qui assument, je leur tire mon chapeau, ce qui la font subir, je leur dis bon courage, parce qu'un jour, vous aussi, comme ma mère, vous vous retrouverez tout seul !!
Bon courage Bruno, notre "croque-mort" nous a dit (puisque lui aussi est servi avec sa femme), n'oubliez jamais qu'avec un bipolaire, c'est l'aide soignant qui part le premier ! A méditer !
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

tu dois t etre trompée de personne en répondant a bruno car c'est moi qui l'ai quitté car

#22 2006-08-01 00:04
tu dois t etre trompée de personne en répondant a bruno, car c'est moi qui l'ai quitté car il est alcoolik chronique et à ta façon de voire les choses je pense que tu n'as pas de coeur ou que tu as besoin d'un suivi psy!!!:):lol:
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Un de mes fils adolescent veut aller vivre chez sa mère - pour la protéger d'elle-même a d

#23 2006-08-09 17:12
Bonjour,
J'ai rencontré mon ex-femme, elle avait 28 ans et un fils de 2 ans.
Les 6 ou 8 premiers mois ont été exaltants, un peu trop vu d'aujourd'hui...Le temps de s'engager l'un vis à vis de l'autre.
Nous avons eu 2 enfants ensemble - entre les périodes dépressives -.
Nos relations se sont dégradées au fil des ans. Maintenant, je dirais des cycles.
Cependant, j'arrivais assez bien à contrôler les phénomènes maniaques les plus couteux.
J'ai fini par partir après 11 ans et je vis un couple merveilleux depuis.
Je les ai abandonnés a-t-elle dit.
Elle a fait son possible pour accaparer nos enfants, j'ai fait ce que j'ai pu pour conserver un rôle auprès d'eux.
Sa maladie s'est agravée :
- elle a eu de réels problèmes d'argent,
- elle a fait en 5 ans, 5 tentatives de s******.
- elle a passé sans doute 2 ans à l'hopital sur ces 5 années.
Bien sûr, nos enfants ont vécu chez moi pendant les hospitalisations et, après la dernière TS, j'ai réclamé et obtenu leur garde. Ils voient bien sûr fréquemment leur mère quand elle n'est pas hospitalisée.
Ce dernier point a sans doute beaucoup fait pour arriver à la stabilité qu'elle vit aujourd'hui (7 ou 8 mois, c'est peu mais c'est appréciable).
Aujourd'hui, elle se sent mieux et réclame la garde des enfants. Et moi ,et nous, qui souffrons depuis longtemps de cette instabilité, nous prions pour qu'un JAF ne prenne pas le risque de mettre nos enfants en danger.
Les tentatives de s******, dans ce contexte là, sont un passif qui fausse toute réflexion.
Un de mes fils, adolescent, veut aller vivre chez sa mère -
pour la protéger d'elle-même a dit le psychologue - Faut-il le laisser prendre le risque de n'avoir pas su protéger sa mère ?
Tout ça est très difficile à encaisser, tout ça use. Avoir une femme très lucide à mes cotés m'aide beaucoup.
Lire ces expériences sur ce forum aide aussi un peu.
Enfin, pour répondre à ceux et celles qui se posent la questions plus haut, vivre avec une bipolaire quand il n'y a plus beaucoup d'amour, c'est certainement un bon moyen d'envoyer tout le monde à l'HP.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je n'ai pas pleuré quand il est parti mais je lui ai glissé un mot lui disant que de ne pa

#24 2006-08-11 20:22
Damien,
Je suis bipolaire et si tu surfes sur le site, tu me retrouveras sous le pseudo "JOCY"
Tu as raison de protéger tes enfants. A l'heure actuelle, c'est la seule chose que tu as à faire. Ta femme peut se reconstruire mais en dehors de toi. Oui, il faut qu'elle voit ses enfants, de toute façon si elle se soigne réellement avec des thymorégulateurs et une bonne psychothérapie, les juges risquent effectivement de lui redonner ses droits.
Quand tu dis que ton enfant veut aller avec sa maman pour la soigner, j'entends et je vois tous les gestes et les paroles douces de mon fils.
Mais, je pense que ce n'est pas le rôle des enfants de pouponner leur maman.Moi aussi, j'ai un garçon, et il a eu le même désir.Il voulait faire psychiatre, me disait il. Je n'en comprenais pas la portée de ses mots. A 25 ans, le jour de mes 50 ans(j'allais bien depuis très longtemps et j'étais remariée depuis 10 ans), il avait bu et toute la nuit réfugié en sanglots dans mes bras, il m'a dit tout ce qu'il avait vécu, se taisant, souffrant pour moi atrocement, n'osant pas penser à lui..
Il a renconté une femme, et depuis trois ans, il revit, et peut me dire s'il ne va pas bien.(il a des traits de maniaco dépressif, c'est héréditaire...mais n'a pas la même forme chez tout le monde)
Moi je dis toujours, maintenant, que celà va.Même quand j'ai une petite secousse.
De plus, il travaille à glasgow (écosse) chez IBM. Je n'ai pas pleuré quand il est parti mais je lui ai glissé un mot lui disant que, de ne pas le retenir, c' était ma plus grande preuve d'amour, à présent, que nous vivions une vie harmonieuse.Avant d'embarquer pour glasgow il m'a écrit des mots d'amour sur mon portable tel qu'un enfant sans problème peut écrire à une MAMAN.
Celà lui a fait du bien de pouvoir enfin être consolé et entendu(on entendait que moi avant : 3 tentatives de s******!)
Ne te culpabilise pas par rapport à ta femme et vit ta plénitude avec ta nouvelle compagne
Bon vent
JOCY
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

A la suite de ma dérive terrible sachez que la personne bipolaire souffre souffre.Donc un

#25 2006-08-11 20:37
A tous ceux qui se plaignent d'avoir un conjoint bipolaire qui lui a bouzillé la vie!
Je suis bipolaire et depuis que je suis soignée énergiquement, je suis la personne la plus "chou" que vous auriez risqué aimer si elle n'avait pas trouvé caussure à son pied.
A la suite de ma dérive terrible, sachez que la personne bipolaire souffre, souffre.Donc un peu modérato, sur le fait qu'elle vous en fait voir ou vous en a fait voir.
Beaucoup d'illustres personnages de notre histoire sont ou ont été bipolaire. Avous de vous documenter...c'est pas triste!
Jocy
Jocelyne:P
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

De quoi vous faire descendre le moral en-dessous de zéro Moi je ne me suis jamais mariée j

#26 2006-08-11 22:30
chers internautes, malades ou bien portants,
Ce soir je cherchais du réconfort su le Net car je souffre de troubles bi-polaires depuis environ 10 ans (j'ai trente-sept ans) et une fois de plus je tombe sur des plaintes à n'en plus finir des la part des conjoints de bi-polaires, sur le thème "ma femme/mon mari est bi-polaire, ma vie est un enfer". De quoi vous faire descendre le moral en-dessous de zéro! Moi je ne me suis jamais mariée, je n'ai pas d'enfant(et je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'avoir un enfant avec une maladie aussi fragilisante) et je suis terrifiée à l'idée d'avouer à un nouvel amoureux (actuellement je n'en n'ai pas) que j'ai une maladie mentale par peur du rejet. Ma psy m'a dit que je devais apprendre à mentir, mais il y a forcément un moment où je dois tout dire!
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je me suis moi aussi détraqué la santé dans cette histoire en essayant de tout faire pour

#27 2006-08-12 13:27
Je n'ai eu l'intention de minimiser la souffrance de personne. Je veux juste un peu d'appui pour nous aider à en sortir tous en état. Enfant puis parents.
Je me suis, moi aussi, détraqué la santé dans cette histoire en essayant de tout faire pour préserver mes enfants sans prendre un instant pour m'occuper de moi.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Mentir ce n'est pas honnête mais expliquer en douceur à la personne que vous rencontrez en

#28 2006-08-12 13:31
Claire b
D'abord les maladies bipolaires ne sont pas toutes égales en intensité.Avec des thymorégulateurs, on peut vivre normalement après une excellente psychothérapie et une recherche de quiétude, d'équilibre,de se connaître.
Mentir ce n'est pas honnête, mais expliquer en douceur à la personne que vous rencontrez, en lui expliquant qu'à présent vous gérez vos problèmes et savez vous assumer, je crois et je suis sûre que l'homme qui va vous aimer restera.Sûr, sur le coup, suivant le parcours que l'on a eu, celà affole la personne mais je suis sure que tu as des qualités qui retiendront un homme.
J'ai vécu 10 ans avec mon premier mari(en pleine crise), 10 ans avec un maniaco dépressif(passion)
et remariée, heureuse avec l'homme de ma vie, qui vient parfois chez le psychiatre.(depuis 12 ans)
J'ai eu un enfant avant que se déclare la maladie.Quand on a cette maladie, il n'est pas, vu mon expérience, bon d'avoir un enfant.Chacun voit...
Mais la vie ne s'arrête pas là.
Je connais beaucoup de personnes qui vivent heureuses en couple.Il faut se soigner, continuer les traitements.
Bon courage et à bientôt
JOCELYNE JOCY
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

C'est vrai il a fait beaucoup mais je peux te dire que dans le monde ou je vivais c'était

#29 2006-08-12 13:51
Damien,
Je peux comprendre ce que tu souffres.Tu vois tes enfants démolis et tu es un "super"papa.Mon mari a fait la même chose avec notre fils. Longtemps je lui en ai voulu, qu'il me prenait mon enfant et avait le beau rôle parmi les"mauvaises langues" du village .J'étais la mère indigne et lui l'"homme" qui se sacrifie. C'est vrai , il a fait beaucoup mais je peux te dire que dans "le monde ou je vivais" c'était digne d'un filme d'horreur.Souffrance psychologique, morale physique, peur du lendemain, dégoût de ma personne, j'étais incapable d'aimer même mon propre fils que j'avais tant désiré avec mon mari qui était à la fois mon "dieu" et le contraire"le diable" car il ne m'a jamais aidé. Pour lui une femme doit être clean!
J'ai retrouvé mon fils et on a pu tout se dire et j'ai reconstruit ma vie à 40 ans avec l'homme qui devait être celui de ma vie.
Je prends les traitements, j'ai des hauts et des bas mais à présent je me connais aussi je peux anticiper
Comme je te l'ai dit, tu as bien fait de mettre tes enfants à l'abri mais si ton ex femme va mieux essaie de lui donner la chance d'être MAMAN
Profite des bons moments que t'offre la vie avec ta nouvelle femme et ni toi ni ton ex n'êtes responsables de cette foutu maladie
Nous ne sommes que des victimes
JOCY JOCELYNE
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

quel traitement avez vous eu pour etre aussi en forme car mon mari est bi-polaire et plus

#30 2006-08-13 22:39
quel traitement avez vous eu pour etre aussi en forme car mon mari est bi-polaire et plus rien ne l'interresse, il n'a plus de gout,plus envie de rien, pourtant il est suivi régulièrement par un psy. Il prend du dépakote, du lyxancia, du risperdal, du divarius, du tiapridal et athymil comme traitement et ça ne va pas mieux pour autant. Merci de me répondre
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'ai 51 ans Celà fait 11 ans que je prends le thymorégulateur dans mon cas le lithium et q

#31 2006-08-14 10:27
Laurence
Je prends un traitement assez lourd
et qui, attention, a des effets secondaires differents d'une personne à l'autre
Je prends 4 Norset(antidépresseur)du lithium(théralite 400mg : 3 cachets et demi
4 lysanxia, et plus qu'en j'ai soit les nerfs à vifs, soit je suis hyper anxieuse,pour dormir 1 immovane et 1 mépronizine et demi risperdalréviter l'agressivité)
Le lithium m'a attaqué la thyroîde!je prends donc des hormones!
Je prends 6 météopasmyl pour les intestins...
et je repars dans 15 jours travailler(je suis professeur d'école) Le métier et les collègues me portent.Je connais pas mal de personnes qui ont de lourds traitements et qui vont bien.Par contre j'ai une hygiène de vie qui me permet de récupérer le w end.
J'ai 51 ans
Celà fait 11 ans que je prends le thymorégulateur(dans mon cas le lithium) et que je n'ai plus revu un hôpital psychiatrique mais tu sais je me bats contre moi même
C'est plus facile à dire qu'à faire
J'ai, il y a 11 ans renconté un homme très amoureux de moi et bien que j'ai énormément grossi ne me le fait pas remarquer(ce sont les traitements qui font enfler)
Ton mari prends beaucoup de médocs à ce que je vois.Depuis combien de temps il les prends
Pour moi ,celà n'a pas été efficace de suite, j'ai à 27 ans tenté de me s******r 3 fois mais l'amour de mon fils et de mes parents m'ont beaucoup aidé
Je suis sortie progressivement de ma dépression grâce aussi aux plantes de l'appartement, je les voyais grandir, le goût de vivre est reparti de là!
j'ai réapris à rire pour mon fils
J'avais un rire qui sonnait faux au début, puis progressivement, très progressivement j'ai essayé de comprendre ce qui m'arrivait moi qui avait toujours été pleine d'énergie et de joie
Mon premier mari m'a laissé là, à 27 ans(infirmier psychiatrique)
Je suis restée 3 ans en longue maladie et avec des hauts et des bas, j'ai repris le travail.On ne m'a pas accepté d'invalidité mais finalement c'était un cadeau car il a fallu que je réagisse
Voilà, si tu veux d'autres renseignements, je te répondrai
Passé le 25 août, j'aurai repris le boulot avec 27 marmots de 4 ans
Bon courage
JOCY
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Laurence Comment va ton mari JOCY QUI PENSE A TOI

#32 2006-10-26 20:44
Laurence
Comment va ton mari?
JOCY QUI PENSE A TOI
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Menacez-la de la quitter si elle refuse de se faire soigner forcez-la tapez du poing sur l

#33 2007-01-01 18:15
Bonjour,
Votre psy a peut-être raison, mais dans ce cas soyez ferme avec votre femme.
Je sais à peu près ce que sont les troubles bipolaires, parce qu'une de mes cousines qui a un bébé et un mari est bipolaire.
Il faut vous protéger quand-même. Menacez-la de la quitter si elle refuse de se faire soigner, forcez-la, tapez du poing sur la table, protestez ! Ne vous laissez pas faire ! Il faut qu'elle retombe sur ses pieds, qu'elle revoie la vie réelle telle qu'elle est, et qu'elle fait souffrir son mari et toute sa famille. Il faut qu'elle réalise que si elle ne se fait pas soigner, elle va non seulement gâcher sa vie, mais aussi la vôtre.
Alors soyez ferme, servez-vous de tous les moyens de pression possibles pour la forcer à se faire soigner.
Mais si elle a accepté de suivre un traitement, c'est déjà un grand pas en avant. Je ne sais vraiment pas quoi vous dire d'autre que de tenir bon...
Courage !
⚠ Alerter
 
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Discussions populaires
Fichiers uploadés par les usagers dans cette section:
Discussions populaires
- Aucune inscription requise pour écrire!
- Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion
Écrire nouveau message
Répondre à cette discussion
Enregistrez-vous ici(facultatif) pour
• Pas de code de sécurité • Cacher la pub • Avoir crédibilité • Protéger votre pseudo • Ajouter image avatar • Pouvoir voter/aimer
Barre décoration
 
Répondre à cette discussion

Votre pseudo/surnom

Entrez un pseudo unique comme "Sophie482" pour faciliter le suivi de vos conversations

Votre adresse email

Votre adresse email est protégée dans cette case et ne sera jamais divulguée. Vous serez averti par email si quelqu'un répond à cette discussion si votre message est récent
Votre message
:)  B)  :huh:  :D  :mad:  :hum:  :sleep:  :cry:  :(  :P  ;)  :blush:  ^_^  :ermm:  :rip:  :lol: 
Code de sécurité
Afin de prévenir le pollupostage, veuillez taper le code de sécurité suivant dans la case ci-dessous. Le code correspondant aux 4 chiffres enROUGE.
Entrez le code ici
Être averti par email si quelqu'un répond à un message (si vous avez été récemment actif dans cette discussion)

Augmentez la visibilité de votre message!
Joindre photo/image ou document (facultatif)
INTERDIT: image sexuelle, nudité partielle, violente, blessure/dégoûtante, haineuse, protégée par droits d'auteurs, illégale, etc.
Attacher document (max. 3 Mo):
Documents (PDF, DOC, DOCX, XLS, XLSX, PPT, PPTX, RTF, TXT, TEX, TEXT, ODP, ODS, ODT, EPUB) Images (JPG, JPEG, PNG, GIF, SVG, EPS, PSD, PS, AI, DWF, DXF, BMP, TTF) Audio (MP3, M4A, WAV) Vidéo (MOV, MPEG4, MP4, M4V, AVI, WMV, FLV) Autre (SWF, VCF, CSV, LOG)
RÈGLEMENTS ET BONI DE VISIBILITÉ
SERA MODÉRÉ: message qui est:
-TEXTE COPIÉd'une autre source (écrit par vous ou quelqu'un d'autre) (exception : citations pertinentes et offres d'emplois)
-DUPLIQUÉ(est et/ou sera republié ou dupliqué en masse)
Lire nos règlements
AURA UN BONI DE VISIBILITÉ: message qui est:
-Écrit à 100 % par vous (ou est unique)
-Long, pertinent au forum et/ou intéressant, reçoit plusieurs longues réponses pertinentes
-Attaché avec photo/image/document qui est pertinent, unique, non-dupliqué à votre message/discussion
L’inscription n’est pas requise pour écrire. Inscrivez-vous (gratuit) Avantages: Pas de code de sécurité. Cacher la pub. Avoir crédibilité. Protéger votre pseudo. Ajouter image avatar. Pouvoir voter. Cliquez ici pour vous inscrire <br/> Si vous êtes déjà membre, connectez-vous
2020 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.