1 2

Titre Trouble bipolaire: Comment agir face à la maniaco dépression? man

Visiteur non enregistré

Je n'ai pas le souvenir d'un père malade étant petite. ma mère n'ose pas s'en séparer parc

#1 2005-08-21 16:05
Mon père est maniaco dépressif depuis toujours. Je n'ai pas le souvenir d'un père malade étant petite. A l'adolescence, j'ai
Publicité
compris que ça n'allait pas. Ma mère m'a toujours préservé, caché cette maladie. Elle a toujours aidé mon père le mieux possible en l'accompagnant au quotidien. En prenant de l'âge, mon père cumule les handicaps : surdité, rupture d'anévrisme... Ceci provoque chez lui en plus des traitement qu'il prend une lenteur, un vieillissement cérébral. Sa maladie le rend de plus en plus à la marge, hors de la réalité. Il a des lubies comme la religion et vous sort des petites phrases du style "pries pour nous pour notre voyage (10 mn en voiture!)" A 65 ans il en paraît 80. C'est très dur pour ma mère qui elle a 63 ans et est une retraitée dynamique. Il lui en veut beaucoup parce que c'est elle qui distribue les médicaments : il n'est pas capable de les prendre seul. Leur relation est conflictuelle au quotidien. J'en souffre parce que j'en ai marre de les voir souffrir. Chacun dans leur coin : lui pèse lourd pour les petites épaules de Maman et elle apparait comme un persécutrice pour lui (donne les médicaments, appelle le médecin, conduis la voiture..). Elle ne supporte plus es lubies, ses accès d'humeur. Je crois qu'elle aspire à une retraite normale. Je verrais bien mon père en laison de retraite : il y serait heureux : il parle bien avec les personnes âgées, a le même rythme qu'elles. Je n'ose même pas évoquer le suhet avec lui de peur de lui faire trop de mal. ette maladie nous fait tous mal : on a peur de le vexer car il n'a pas choisi d'être malade. ma mère n'ose pas s'en séparer parce qu'elle l'a choisi pour le meilleur ou le pire (en l'occurrence le pire!) et qu'elle sait qu'il ne peut s'assumer seul. Elle veut préserver tout le monde au détriment de sa vie à elle, de sa santé à elle. Coment puis-je les aider? J'ai dit à ma mère que si elle faisait le choix de le quitter je la suivrai, je la comprendrai et je ne lui en voudrais pas. Elle n'est pas prête à celà : elle a des principes et se sentirait trop coupable. Quels mots employer? Comment leur tendre la main. Chaque tentative de parole avce mon père devient délicate "ça va aujourd'hui?" "je ne vois pas pourquoi ça n'irai pas!" Merci de m'aider.
⚠ Alerter
 
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Visiteur non enregistré

Moi mon mari a été marié 10 ans avec une autre femme a eu 2 enfant avec elle durant leur u

#2 2005-10-08 21:27
Je suis mariée depuis 5 ans à un homme qui est plus jeune que moi. J'ai 43 ans, et lui
Publicité
39. Il ya 5ans de cela il a piqué une très violence crise, et a été hospitalisé d'office par le préfet. Le quotidien avec ces personnes atteintes de cette maladie est très difficile pour ne pas dire insupportable. Il ne faut pas oublier que les gens qui souffrent de cette maladie sont très intelligents. Et quelque part ils savent très bien ce qu'il font. Moi aussi j'ai épouser mon mari pour le meilleurs et pour le pire. Mais gacher sa vie pour ça ou pour autre chose cela ne vaut pas la peine. Car dans l'histoire si votre mère venait à mourir prématurément, votre père n'hésiterai pas à se remettre avec une autre. Moi mon mari a été marié 10 ans avec une autre femme, a eu 2 enfant avec elle, durant leur union elle a supporté sa maladie, et maintenant il parle d'elle comme si elle n'avait rien fait pour lui. NAPOLEON était comme ça, vangogh, honoré de balzac aussi et plein d'autre personne. Ce n'est pas parcequ'il est maniaco depressif qu'il faut qu'il fasse ses caprices à tout va. Moi aujourd'hui, mon mari est en pleine crise et je crois que je vais devoir m'en séparer dans le temps. Car au lieu que ce soit lui qui dépérit maintenant nous sommes deux. Et milieu de tout ça il y a des enfants. Si votre père est malade, ce n'est ni la faute à votre mère ni celle de personne d'autre. C'est à lui de savoir gérer sa maladie. Et comme ce n'est pas le cas il ya des gens dans les hopitaux formés pour ça. Si vous voulez aider vos parents, c'est enconvainquant votre mère à le placer. D'abords elle soufflera, et aussi votre père il faut lui dire ces quatre vérités en face. Je sais vous redoutez une crise, une gueulante etc... mais si vous arrivez pas à sauver votre père , sauvez au moins votre mère. Montrez lui que votre père n'est pas le seul à avoir cette maladie et ce n'est pas le centre du monde. Rappelez vous il sont rusés ces personnes là et obtiennent toujours ce qu'ils veulent, quand ils veulent.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Pourtant même s'il m'a été difficile de tout perdre je me suis accroché à ce qui me restai

#3 2005-10-15 14:37
Mime,
J'ai lu avec intérêt ton message d'autant que je suis moi-même comme ton papa, maniaco dépressif, et ce depuis
Publicité
13 ans. J'ai 51 ans, j'ai donc commencé un traitement à 38 ans.
Cette maladie a fait exploser ma vie, mon travail, mon mariage.
Pourtant même s'il m'a été difficile de tout perdre je me suis accroché à ce qui me restait mais 3 enfants, et si j'en ai beaucoup voulu à mon ex femme, il n'en demeure pas moins vrai, que j'ai fait l'effort de comprendre, que ce n'était pas une vie pour elle.
Les enfants ont compris sa décision de me quitter, MAIS ILS N'ONT PRIS PARTIS NI POUR L'UN NI POUR L'AUTRE.
Moi je ne suis pas aussi malade que ton papa, mais les raisons qui pourraient pousser ta maman à partir, sont les mêmes que pour moi.
Je supporte très bien le traitement, mais j'ai des difficultés de concentration. Un manque d'intérêt pour des choses qu'avant j'aimais.
En fait je te dis tout ça parce que, ton papa a sans doute besoin de se secouer, lui a encore sa femme... Et peut-être, la façon pour toi de l'aider est de le secouer, comme ma fille ainée l'a fait en son temps avec moi. Ne pas accéder à ses désiratas, et ne pas le plaindre, mais ceci sans méchancetés bien sûr.
Ma fille m'a guéri de mes humeurs changeantes, en me disant un beau jour :"Tu dis que tu m'aimes, tu as vu comment tu te conduits". Dès ce jour là, j'ai compris que je n'allais pas mourir, je n'avais pas un cancer, ni le sida que j'avais encore une vie... Je me suis repris en main, je sors, j'écoute de la musique, je m'informe sur les sujets d'actualités, je regarde la télé, je fais mes courses, je vais rendre visite à mes enfants, à Lyon, Marseille, ou Valenciennes. Ils viennent me voir pour les fêtes...
Toi et ta maman ne pourrez pas le guérir, mais le faire sortir de sa léthargie c'est possible. MAIS SURTOUT VIVEZ, VOUS MEMES VOTRE PROPRE VIE.
Tu dis que ton papa n'a pas choisi d'être malade...VOUS NON PLUS.Mime a écrit:
> Mon père est maniaco dépressif depuis toujours. Je n'ai pas le
> souvenir d'un père malade étant petite. A l'adolescence, j'ai
> compris que ça n'allait pas. Ma mère m'a toujours préservé,
> caché cette maladie. Elle a toujours aidé mon père le mieux
> possible en l'accompagnant au quotidien. En prenant de l'âge,
> mon père cumule les handicaps : surdité, rupture d'anévrisme...
> Ceci provoque chez lui en plus des traitement qu'il prend une
> lenteur, un vieillissement cérébral. Sa maladie le rend de plus
> en plus à la marge, hors de la réalité. Il a des lubies comme
> la religion et vous sort des petites phrases du style "pries
> pour nous pour notre voyage (10 mn en voiture!)" A 65 ans il en
> paraît 80. C'est très dur pour ma mère qui elle a 63 ans et est
> une retraitée dynamique. Il lui en veut beaucoup parce que
> c'est elle qui distribue les médicaments : il n'est pas capable
> de les prendre seul. Leur relation est conflictuelle au
> quotidien. J'en souffre parce que j'en ai marre de les voir
> souffrir. Chacun dans leur coin : lui pèse lourd pour les
> petites épaules de Maman et elle apparait comme un persécutrice
> pour lui (donne les médicaments, appelle le médecin, conduis la
> voiture..). Elle ne supporte plus es lubies, ses accès
> d'humeur. Je crois qu'elle aspire à une retraite normale. Je
> verrais bien mon père en laison de retraite : il y serait
> heureux : il parle bien avec les personnes âgées, a le même
> rythme qu'elles. Je n'ose même pas évoquer le suhet avec lui de
> peur de lui faire trop de mal. ette maladie nous fait tous mal
> : on a peur de le vexer car il n'a pas choisi d'être malade. ma
> mère n'ose pas s'en séparer parce qu'elle l'a choisi pour le
> meilleur ou le pire (en l'occurrence le pire!) et qu'elle sait
> qu'il ne peut s'assumer seul. Elle veut préserver tout le monde
> au détriment de sa vie à elle, de sa santé à elle. Coment
> puis-je les aider? J'ai dit à ma mère que si elle faisait le
> choix de le quitter je la suivrai, je la comprendrai et je ne
> lui en voudrais pas. Elle n'est pas prête à celà : elle a des
> principes et se sentirait trop coupable. Quels mots employer?
> Comment leur tendre la main. Chaque tentative de parole avce
> mon père devient délicate "ça va aujourd'hui?" "je ne vois pas
> pourquoi ça n'irai pas!" Merci de m'aider.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Ma mere a demandé le divorce quand j'avais 6 ans et elle ne se l'ai jamais pardonné tellem

#4 2007-04-24 22:57
mime,
je ne me reconnais pas trop dans ton histoire. Mon expérience est différente. Mon pere est maniaco depressif depuis ma naissance. J'ai souffert de certaines de ses crises surtout à l'adolescence, il pouvait etre agressif et méchant dans ses paroles. Ma mere a demandé le divorce quand j'avais 6 ans et elle ne se l'ai jamais pardonné tellement elle l'aimé; mais pour elle c'était devenu insupportable. Pendant des années elle n'a pas été heureuse. Et moi j'ai vécu avec deux parents qui allaient mal. Mon pere s'est retrouvé une amie assez vite. Parfois on peut se demander qui a été le plus malheureux.
J'ai 30 ans et depuis 10 ans je suis dépressive, je n'ai pas réussi à entrer dans la vie active. Le contact avec l'exterieur m'est pénible. Mon enfance n'est pas étrangère à mes problèmes actuels.
Ainsi, je n'en veux pas à mon père. Il a beaucoup souffert et j'ai de la chance qu'il ne se soit pas suicidé. Mais je suis étonné de ta patience et de ton indulgence ainsi que celles de ta mere.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

je bipolaire je souffre j'aimerai rentrer en contact avec personnes ma situation

#5 2007-04-30 13:31
je suis bipolaire et je souffre j'aimerai rentrer en contact avec des personnes dans ma situation
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

je m appelle olivier j ai35ans je un traitement depuis l age 22ans

#6 2007-08-29 16:05
salut je m appelle olivier j ai 35ans et je suis un traitement depuis l age de 22ans
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

c'est moi vous en avez mis du temps pour me répondre j'espére que vous allez bien moi pou

#7 2007-08-30 09:59
coucou c'est moi vous en avez mis du temps pour me répondre
j'espére que vous allez bien
moi pour l'instant je suis hospitalisée à Merfy, je suis en phase haute je pense quelque personnes connaissent cet endroit c'est devenu ma résidence secondaire 5 séjours depuis le début de l' année
bon courage à tous
FANFAN
à bientot
j'attends de vos nouvelles
:D
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

A part ça je suis plutot positive et pleine de vie j'ai juste besoin de reprendre confianc

#8 2007-09-24 21:19
bonjour !
Je répond a ton message car comme toi je suis bipolaire et j'ai peine a m'en sortir. J'ai honte de ma maladie, et je croi que j'ai besoin de me rendre compte que je ne suis pas la seule. A part ça je suis plutot positive et pleine de vie, j'ai juste besoin de reprendre confiance en moi et d'écouté le vécu d'autre personne. Je te souhaite une bonne soirée a bientot.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

comment va tu aujourd'huit moi je suis stabilisée pour l'instant mais je ne sais pas pour

#9 2007-09-28 17:54
:lol:bonjour
comment va tu aujourd'huit moi je suis stabilisée pour l'instant mais je ne sais pas pour combien de temps comme d'habitude
je ne comprends pas trés bien quand tu dis que ton a honte d'etre bipolaire, ce n'est pas une tare mais plutot de la malchance
moi j'ai essayé tous les régulateurs d'humeur et aucun d'entre eux mème le lithium n'a réussi à me stabiliser
je suis en ald depuis janvier 2006
je suis auxiliaire de vie
j'ai étais reconnue comme travailleuse handicapée par la COTOREP
je touche maintenant AAH
MAIS SI JE POUVAIS CHANGER LES CHOSES JE RETRAVAILLERAI DES DEMAIN CAR J ADORE MON METIER
AVEC TOUS CES TRAITEMENTS JE SUIS PASSAIS DE 53 KILOS A 68
J AI RDV AVEC UN CHIRURGIEN POUR UNE ABDOPLASTIE
CE SURPLUS DE POIDS ME FATIGUE BEAUCOUP
J ATTENDS DE TES NOUVELLES
A BIENTOT FRANCOISE
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

efilide honte de cette maladie pourquoi tu ne l as pas choisies comme tu ne choisirais pa

#10 2007-09-28 18:46
bonjour efilide
honte de cette maladie
pourquoi ?
tu ne l as pas choisies comme tu ne choisirais pas d avoir un cancer ou le diabéte
les personnes atteintes de maladies mentales peuvent etre eventuellement responsables de ne pas prendre un traitement mais pas d'avoir cette fragilité
biz à toi et reste + meme si ce n'est pas toujours fastoche
c'est précieux
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

tu as entiérement raison rosa il n'y a pas honte d'etre bipolaire comme je l'ai dit on a p

#11 2007-09-28 21:00
tu as entiérement raison rosa il n'y a pas de honte d'etre bipolaire comme je l'ai dit on a pas choisi mais on subit et on a pas le choix
bise a toi rosa
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Elle va tres mal en ce moment mais ne veut pas admettre sa maladie donc nous ne pouvons p

#12 2007-10-10 20:44
Bonjour à Tous,
J'ai rraconté mon histoire sur ce forum sur le sujet" Ma belle mère maniaco -dépressive". Elle va tres mal en ce moment , mais ne veut pas admettre sa maladie donc nous ne pouvons pas l'aidée;
SVP les personnes qui souffre de ce trouble donnez moi de conseils à ce sujet. Merci d'avance!
BIses à Tous le Monde
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

la seule chose que jepeut te dire c'est que c'est à ta belle de faire un pas pour se soign

#13 2007-10-10 20:59
la seule chose que jepeut te dire c'est que c'est à ta belle de faire un pas pour se soigner
mème si vous tous autour essayer de l'aider si elle ne se fait pas suivre par un psy
vous ne pourrez rien faire pour elle
mon discourt est peut erte cru mais c'est la juste vérité dans n'importe qu'elle maladie et encore plus vrai dans la manico dépression je vous souhaite bon courage et j'attends de vos nouvelles sinsérement
a bientot
fanfan
;);)
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

MOi j'ai decidé de la voir très très peu jusqu'à qu'elle fasse qch avec son problème.

#14 2007-10-11 18:15
Bonjour,
merci fanfan pour ta reponse.Ne t'inquiete pas d'etre trop cru, tu as raison . Mais le problème qu'elle ne se trouve pas malade! Donc je pense qu'elle ne va pas se soigner si tot, en tout cas dans l'immediat. C'est triste d'en arriver là, avec sa famille!
Surtout q'avec un traitement adapter elle pourrait se comporter "normalment".
MOi j'ai decidé de la voir très, très peu, jusqu'à qu'elle fasse qch avec son problème.
Surtout elle en a tjs après moi, elle me traite comme sa rivale quelque part.
Merci encore et bon courage à toi
bises
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je voudrais le faire partir en Inde pour qu'il ait accès à d'autre références.

#15 2007-10-24 22:38
Bonjour,
Mon frère souffre de maniaco-depression chronique. Sous traitement au lithium, il va très bien... Sauf que parfois, sa prise d'alcool et ou de cannabis le font retomber... Il vient de nouveau d'être interné aujourd'hui...
Je pense qu'une large part de son mal est du au mode de vie dans notre société occidentale. Je voudrais le faire partir en Inde pour qu'il ait accès à d'autre références.
Que pensez-vous de cette idée?
Avez-vous de expériences concrètes pour réagir à ce cas de figure?
En vous remerciant par avance,
Toute aide nous est précieuse
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'aime bien ton idée de le faire partir mais pourqouoi l'Inde Connait-tu ce pays es- tu dé

#16 2007-10-29 21:08
Bonjour Fred
ton frère a de la chance d'avoir un frère comme toi, j'espère qu'il se rend compte!
Il faut qu'il prenne consience que boire et fumer ne va pas l'aranger dans son problème. Tu a raison que le monde dont on vie n'est pas tjs facile a resister.
J'aime bien ton idée de le faire partir, mais pourqouoi l'Inde? Connait-tu ce pays, es- tu déja allé là-bas?
Se serait bien pour commencer de partir en vacances pour changer d'air, et des idées. Et de profiter à en parler dans un lieu neutre.
Je vous souhaite bonne chance et bon courage à tous 2;
Bisous
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Par contre pour ce voyage je pense qu'un accompagnateur neutre serait plus efficace qu'un

#17 2007-11-04 17:16
Je pensais à l'Inde car j'y suis déjà allé et que cette destination fait vraiment relativiser notre vie occidentale finalement très conventionnelle et dont l'orientation capitaliste nous coute beaucoup humainement.
Malgré le système des castes la pauvreté n'est pas rejetée au bord fond des tunnels de métro ou sous les ponts.
Par contre, pour ce voyage, je pense qu'un accompagnateur neutre serait plus efficace qu'un membre de la famille. Cette proximité biaise les rapports...
Quelqu'un connaitrait un organisme sachant gérer cela? Ou a déjà tenté ce genre d'expérience?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

tout d abord ton frere a de la chance de t avoir car tu penses à lui je ne suis pas dans s

#18 2007-11-07 18:53
fred
bonjour
tout d abord ton frere a de la chance de t avoir car tu penses à lui
je ne suis pas dans sa tete mais imagine toi que la pauvreté de la bas le fasse encore plus deprimé
l idéal serait peut etre avant tout
de lui montrer qu en occident il y a malgre tout des gens encore humain
et qu il fasse si possible bien sur un travail de fond qui lui permette de comprendre pourquoi il boit et fume
tu sais l environnement declenche les crises mais à la base le problème est intérieur
sinon l inde pourquoi pas - au moins pour vous changer les idées
courage à vous 2 et bonne chance
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Il y est interdit boire ou se droguer je ne pas ils peuvent accueillir personnes dépressiv

#19 2007-11-07 19:16
Je pensais aller dans un Ashram du coté de pondichéry... Il y est interdit de boire ou se droguer, mais je ne sais pas ils peuvent accueillir des personnes dépressives??
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'essaie de lui donner davantage d'amour de lui montrer que sa maladie lui a fait fait fai

#20 2007-11-12 20:25
salut,
Je te comprends tout à fait car mon père est lui aussi maniaco dépressif. Je l'ai surtout vu passer dans des périodes de dépressions très sévères. je ne l'ai pas connu dans ses périodes euphoriques, mais il a fait pas mal de ravages à son premier mariage. Je disais que sa maladie était une maladie imaginaire, qu'il était invivable avec ma mère, un peu comme toi. Seulement aujourd'hui les choses ont changé. Ma mère s'est suicidée, suite à une dépression nerveuse. Et j'ai découvert que j'étais moi aussi maniaco dépressive. Cette maladie est génétique, elle saute de génération en génération. je peux te dire que j'en ai bavé, et que ma vies sera une lutte permanente. Je cherche maintenant à comprendre mon père. J'essaie de lui donner davantage d'amour, de lui montrer que sa maladie lui a fait fait faire beaucoup de betises pour lui éviter de culpabiliser en son age avancé(il a 72 ans), moi j'en ai 22.Meme si c'est dure pour toi et ta maman, ne le laisse pas tomber, dis toi que ta souffrance ne sera jamais aussi forte que la sienne. Il y a pas mal de bouquins qui expliquent bien la maladie. Ces bouquins expliquent ce que vit un maniaco dépréssif. .. Voilà si tu veux plus d'infos.... Bon courage à toi
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'ai remarqué que Paris avait un effet un peu d'excitation sur moi les bars le bruits l'ag

#21 2007-11-12 21:10
en fait je me suis plantée je répondais à une personne d'il ya deux ans, bref,
moi, pour ton frère, la meilleur chose pour l'aider est bien entendu l'amour, et ca tu l'a bien compris.
Moi je suis en période un peu maniaque en ce moment, c'est pas facile et pourtnat je prends un thymoégulateur de l'humeur. Mon psychiatre m'est d'une grande aide, il me permet de décripetr les mements ou je commence à etre maniaque. C'est clair qu'il ne faut ni boire ni fumer quand on a cette maladie, sinon, on peut faire trop de conneries, comme je le disais dans le message précédent, j'en sais qqchose mon père est maniacodépressif. Honnetement, je ne pense pas que partir en In de soit une bonne idéé. Moi ce qui m'a aidée c'est de lire des bouquins de personnes maniacodépressives. Car j'avais vrément l'impressions de devenir cinglée lors de mes phases mixtes. J'ai remarqué que Paris avait un effet un peu d'excitation sur moi, les bars, le bruits, l'agitation...Mais je crois que l'inde est un Pays qui pourré avoir une muvaise influence sur ton frère surtout si il est pas dan,s une période stable. En as tu discuté avec lui? Moi je fé de la peinture, mon nveau but est de montrer par la peinture ce que je ressens lorsque je suis en période maniaque. Si tu as des questions sur la maladie n'hésite pas. Bon courage et continue à aider ton frère, le miens a joué un role capital lors de mes dépressions
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Il faudrait trouver une activité à votre père peut importe pêche belote gym piscine cela

#22 2007-11-19 21:58
La maladie est très dure,mais il n'est pas responsable de ses lubies.
Il faut donc que votre mère se réserve du bon temps pour elle ,sorte avec des amis,mais elle ne peut pas le laisser tomber.
Il faudrait trouver une activité à votre père:
peut importe:pêche;belote;gym piscine,cela le distraira et distraira votre mère.
De la GYM KINE ne piscine sur prescription médicale ou des cures peuvent être sympa.
Des centres de cure sont spécialisés sur la dépression.
COURAGE.
V
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

je comprends cette maladie c est vrai que ce n est pas evident tout les jours je pense qu

#23 2007-11-23 16:08
bonjour je comprends cette maladie c est vrai que ce n est pas evident tout les jours je pense qu il doit y exister des centre pour ces personne depressive si vous vouler que je vienne a votre aide vous pouvez me contacter sur mon msn
actuellement je suis en formation en tant qu asistante de vie aux famille et justement on a deja aborder ce sujet dc si vous vouler je vous laisse meme mes coordonnées telephonique qui sont m elle ophelie 06 76 93 95 24 en atente de votre reponse je vous dit courage
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'ai toujours su qu'il était malade et qu'il devait se soigner mais on ne m'a dit que réce

#24 2008-02-22 12:00
Bonjour,
J'ai 16 ans et mon père souffre de maniaco dépression. A ma naissance il en était déjà atteint, mais il n'a était diagnostiqué qu'un ou deux ans plus tard. Lorsque j'avais 1 an, la situation entre mes parents était telle, que ma mère en a était obligée de divorcer.
Aujourd'hui, je ne vois mon père qu'une ou deux fois par an et cela me suffit emplement. Je ne dis pas cela par méchanceté, mais cette maladie nous a empêchés mon père et moi de construire un véritable lien père-fille, et je ne considère dailleur pas mon père comme un père. Je l'aime, mais pour moi c'est plus un inconnu.
J'ai toujours su qu'il était malade et qu'il devait se soigner, mais on ne m'a dit que récemment qu'il s'agit de maniaco dépression. Depuis je cherche quelques réponses sur internet, mais j'avoue qu'il est dûr de trouver de véritables réponses, sans 5 minutes après, trouver le contraire sur un autre site. J'aimerais bien savoir, par exemple, quels sont les risques de devenir maniaco dépressive lorsqu'on a un père qui souffre de cette maladie. Je m'inquiète de plus en plus, car au fil des sites, je me rend compte, que je correspond à certains des symptomes de la maniaco dépression. Je ne veux pas consulter un psy, car il faudrait que j'en informe ma mère, qui est surement la personne la plus inquiète au monde. C'est surement aussi par honte ou pudeur, que je n'ose pas me confier à mes proches sur ce sujet.
Merci de me répondre.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

De source sure l'equilibre de l'enfance est trés importante et j'ai l'impression que c'est

#25 2008-02-22 17:52
Sophe parle de tes craintes car si elles peuvent être fondé , à 16 ans tu peux je pense encore attenuer les risques. De source sure, l'equilibre de l'enfance est trés importante et j'ai l'impression que c'est le cas pour toi tu a l'air trés intelligente et j'aime beaucoup la façon dont tu ne juges pas ton père. A l'adolescence beaucoup de jeune présente certains symptomes qui pourraient être associé à la bipo. Il est vrai que le côté genetique est là, mais l'histoire de chacun aussi est un facteur, alors parle avec ta mére ou quelqu'un de proche en qui tu as confance. Je pense que ta mére, même si elle est inquiéte est à la hauteur, car tu a l'air d'être une jeune fille sans colére et trés comprehensive par rapport a ton pére et rien que cela déja me fait penser que tu a toutes les clés en main pour eviter le pire , mais ne reste pas avec cette crainte.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Merci beaucoup Titou pour ta réponse j'avoue qu'elle réchauffe le coeur.

#26 2008-02-22 20:43
Merci beaucoup Titou pour ta réponse, j'avoue qu'elle réchauffe le coeur. Je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre, mais il faut effectivement que je lui en parle. Encore merci.
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

N'hesite pas en tout cas si tu en ressens le besoin d'aller consulter.Il faut parfois voir

#27 2008-02-22 22:19
sophie soit confiante en l'avenir
La transmission de cette maladire n'est pas automatique. Il y a une vulnérabilité génétique (une combinaison de genes) mais l'environnement joue pour beaucoup et tu n'as pas la meme histoire que ton pere.
Pour autant, Il se peut que tu sois fragilisée par ces interactions avec un pere malade et une mere inquiete. Peut etre, je dis peut etre, ressentiras tu un jour de l'angoisse mais cela ne signifie pas que tu sois bipolaire.
Ne culpabilise pas pour tes relations distantes avec ton pere, car cette maladie est difficile pour les proches et en particulier une enfant. Il est difficile dans ce cas d'établir une relation de confiance et stable, ce dont ont besoin tous les enfants.
Ne t'inquiete pas pour la reaction de ta mere, elle preferera sans doute savoir que tu vas mal pour pouvoir t'aider.
N'hesite pas en tout cas si tu en ressens le besoin, d'aller consulter.Il faut parfois voir plusieurs psy avant d'être diagnostiqué et commencer un traitement (si jamais tu étais vraiment bipolaire)
signé: quelqu'un dont l'amie et son pere sont bipolaires et dont l'histoire ressemble beaucoup à la tienne (son père était aussi malade dés sa naissance et sa mère a demandé le divorce pour cette raison)..
Courage
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Je confiante toi sophie tiens au courant

#28 2008-02-23 09:59
Je confiante pour toi sophie tiens nous au courant !
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

J'ai 42 ans et je crois que mon père est maniaco-dépressif.Il a 67 ans.J'ai fait beaucoup

#29 2008-04-13 00:11
Bonjour,
J'ai 42 ans et je crois que mon père est maniaco-dépressif. Il a 67 ans. J'ai fait beaucoup de lecture a ce sujet. On a remarqué qu'au 2 ans, il a des périodes terriblement high et c,est l'enfer pour nous mais surtout pour ma mère. Cette année son frère est dcd en octobre et mon père n,a eu aucune émotion. En ce moment, cela fait 3 semaines qu'il est sur son high et c,est pire que pire. Nous sommes trèes proche de lui. Ma soeur, mon frère et moi-même essayons de soutenir ma mère le plus possible. Mon père se dit bien et que c,est nous autour de lui qui sommes malades. Il ne veut pas consulter. Quoi faire! nous sommes déssespérés...
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

parce qu'à côté je voyais ma mère en permanence dans son lit et même si déjà à l'époque j'

#30 2008-05-07 19:51
Coucou tout le monde!!
j'ai 15 ans et je suis dépressive, enfin, je crois plutôt "maniaco-dépressive"...
enfin bref, tous ces termes barbars me perdent un peu...
en fait, ça fait maintenant 3 ans et demi que ça dure ma maladie (et t'être bien avant... ^^"")...
Ma mère est tombée malade, maniaco-dépressive (là, c'est certain... ;) )...
Elle était vraiment insupportable, mais bon pendant 3 années, j''ai tennu le coup, et à chacune de ses sottes d'humeurs, je me taisais pour pas quelle souffre encore plus...
Du coup, pendant 3 années, j'ai plongé à mort dans la dépression et je me suis jamais soignée jusqu'à maintenant ces 2 derniers mois...
Moi aussi, Marcie, j'était comme ton père avant, j'étais persuadée que je n'étais pas malade, mais juste déprimée...
parce qu'à côté, je voyais ma mère en permanence dans son lit, et même si déjà à l'époque, j'étais morte de fatigue, que j'avais déjà des problèmes de sommeil.... etc, (tous les symptomes de la dépressiion...)
et surtout parce que j'étais très très mal informée par rapport à cette maladie...
et je peux te dire que c'est très d'accepter le fait que l'on est malade...
enfin, en tout cas, dans mon cas, je ne savais pas vraiment ce que c'était cette maladie, et surtout tout ce qu'elle pouvait entrainer... (fatigue...... etc...)
et puis, se dire que c'est une MALADIE, c'est dûr...
parce qu'en fait, je me disais, mais je déprime juste, ça va passer,
ou même j'ai fini par être habituée et croire que tout ce que je vivais était normal quoi... (mais c'était pas le cas! ^^"")
bref... pour répondre à ta demande Marcie...
ton père il est dans le cas où il ne se rend pas compte de sa maladie...
il faut donc qu'il passe par un médecin...
sauf, qu'il acceptera surement pas...
donc, j'ai une solution!
oui, parce que moi je ne l'ai pas vraiment dit à ma mère, c'est le médecin, qui l'a annoncer... etc, mais c'est compliqué, tu vas comprendres après... ;)
bref, chaque année, je fais une visite médicale spéciale, pour voir si tout va bien...
si tu es dans le Sud, je te conseille ce médecin pour ton père, il lui dira lui même qu'il est malade... ;)
il faut que tu ailles à HYERE, et que tu prennes un rdv chez le docteur BOILLOT...
(il fait de l'homéopatie électronique, je crois que ça s'appelle comme ça... ^^"")
en gros, il fait passer des tests, pour savoir si tu manques de tel ou tel trucs (clacium.... machin trucs...), si tu as certaines maladies... etc,...
moi il s'est rendu compte que j'avais des "signes de dépression"...
et à partir de ce moment là, bah j'ai pris un rdv chez un psy... =)
donc bon, si tu peux, essaie de l'ammener là-bas ton père...
au moins, il pourra pas nier le fait qu'il est vraiment MALADE...
(et il pourra vérifier par la même occasion s'il n'a pas des carences et tout!! xD)
enfin voilà...
Je vous dit Bon Courage à tous!!
(parce qu'il en faut beaucoup!! ^^")
ps: désolé pour les fautes que j'ai dû faire, mais là, j'ai vraiment la flemme de revoir ce que j'ai écrit...
(et il est possible que j'ai écrit des trucs un peu incompréhensibles... j'ai quelques soucis de "perte de tête" en ce moment... enfin, vous savez surement ce que s'est les dépressifs... ;))
BISOUS A TOUS!!!! :)
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

On donne toujours raison à celui qui n'est pas malade évidemment il n'est pas malade lui

#31 2008-08-23 15:03
Votre histoire me rappelle un peu la mienne : en l'occurence, c'était moi le malade.
On donne toujours raison à celui qui n'est pas malade : évidemment, il n'est pas malade, lui !
Est-ce que vous demanderiez à votre mère de quitter votre père s'il avait un cancer ?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Personnellement je suis reconnaissante à ma mère d'avoir quitter mon père à cause de ça si

#32 2008-08-24 11:54
Ce n'est pas pour être méchante ou quelque chose dans ce genre, mais la maniaco dépression n'est pas un cancer. Il y a des cas où l'on peut tout essayer pour pousser la personne atteinte de cette maladie à se soigner, mais ce n'est pas suffisant. Et dans ces cas-là, la vie peut vite devenir infernale.
Personnellement, je suis reconnaissante à ma mère d'avoir quitter mon père à cause de ça, sinon, je sais que mon enfance et ma vie en général n'auraient rien eut à voir avec celle que je mène. Je sais aussi qu'une personne maniaco dépressive peut se montrer violente. Comment demander alors à une femme de rester avec un mari violent ?
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

La maladie n'a été diagnostiquée qu'à l'âge de 27 ans bien qu'elle ait fait une dépression

#33 2008-12-02 16:03
Je suis marié à une maniaco-dépressive depuis plus de 25 ans. La maladie n'a été diagnostiquée qu'à l'âge de 27 ans bien qu'elle ait fait une dépression vers l'âge de 18 ans. Au plus fort de ses crises, elle développait des symptômes de schizophrénie, elle entendait des voix autour d'elle, des voix qui disaient du mal d'elle bien sûr. Et celà en tous lieux et situations y compris des endroits déserts ou bien où nous ne connaissions personne. Après plusieurs séjours en CHS à divers endroits, des traitements à base de lithium et divers calmants l'ont plus ou moins remise d'aplomb si l'on peut dire. On compare souvent cette maladie à des dépressions saisonnières, il n'en est rien. Je me contenterais bien de déprime au printemps et à l'entrée de l'hiver...Depuis 3 ou 4 ans (je ne compte même plus à force) ses crises sont quasi mensuelle. C'est épuisant pour elle sans doute mais pour moi aussi. Je suis seul avec elle à présent et en première ligne pour affronter ses reproches et ses délires. Je commence à sérieusement penser au divorce car les périodes de calme sont de plus en plus courtes. Elle devient vraiment agressive verbalement, ordurière, à l'opposé de la jeune femme que j'ai connue il y a 25 ans. Je supporte de plus en plus mal ses sautes d'humeur en toutes occasions. Je ne sais jamais comment va se passer une journée, si le petit déjeuner se passe bien çà n'empêchera pas une montée de reproches, un déversement de venin dès le midi et un calme serein le soir car il y aura un film comique à la télé...Ou bien le scénario inverse le lendemain. Souvent elle entame un monologue où elle déverse tous les reproches emmagasinés depuis parfois des années, çà peut durer 1 ou 2 heures puis çà s'arrête comme çà a commencé... J'en ai marre. Rien ne la satisfait jamais quoique l'on fasse, loisirs ou voyages le plaisir procuré ne dure jamais bien longtemps. Elle me bouffe la vie !
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Il faut être fort pour 2 mais ne pas se laisser bouffer et développer des activités auton

#34 2008-12-03 21:52
La question à se poser est:
y a t'il encore de l'amour pour elle et pensez vous qu'elle vous aime encore??
La vie quotidienne est très difficile avec une maniaco dépressive, mais ils ont souvent une sensibilté éxacerbée et un fort besoin d'amour.
Il faut être fort pour 2 , mais ne pas se laisser "bouffer" et développer des activités autonomes:SPORT ;SORTIES; AMIS
La distance a souvent du bon , de là à "casser"(divorce) il faut bien réfléchir, ce n'est peut être pas la meilleure solution.
A BIENTOT
V
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

comportements imbéciles reproches violence des paroles irritabilité extrême refus de s'oc

#35 2009-03-02 16:36
bonjour,
je comprends la diificulté à vivre avec une personne maniaco dépressive . c'est le cas de mon mari qui nous fait vivre , à mes 3 enfants et moi, des moments horribles, des moments d'enfer ... comportements imbéciles, reproches, violence des paroles, irritabilité extrême , refus de s'occuper des enfants ...ces moments me bouffent mon énérgie, ma confiance, mon sourire et je culpabilise de voir nos 3 petits loups ( 8,5 et 3 ans ) assister à ces situations ...je ressens parfois le besoin de prendre les enfants et de partir nous mettre à l'abri ... puis après la crise ( qq jours ou qqheures) tout va bien , c'est le mari que je j'aime, le papa génial jusqu'à la prochaine ...
après 4 mois d'arrêt de travail ( grosses crises d'angoisse ) et un traitement inefficace contre une dépression, le diagnostic s'affine et s'oriente vers les troubles bipolaires . j'espère qu'on trouvera un traitement pour rendre la vie de famille acceptable ... malgré l'amour que je ressens pour mon mari, je ne pourrai supporter davantage sans y laisser ma santé , nous avons 3 enfants à élever et c'est vraiment très dur à vivre . je voudrais savoir si il y a des conseils de spécialistes ou de personnes accompagnantes de malades bipolaires pour gérér les moments de crise, pour se préserver , pour aider le malade ...
merci
100drine
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

pour tout vous dire j'aime ma mère plus que tout normal quoi mais je l'a déteste aussi plu

#36 2009-03-02 17:08
bonjour, Ondoa, je suis devenue un peu comme votre femme (si c'est encore le cas :s ^^"), bref je suis Insupportable (et jle reconnais, c'est déjà pas mal) avec ma mère... à chaque fois qu'elle me parle, je m'énerve, et ça finit souvent en dispute.
je suis en permanence contrariée quand je l'a vois. j'en viens à me demander comment cela peut-il être à ce point. pour tout vous dire, j'aime ma mère plus que tout, normal quoi, mais je l'a déteste aussi plus que tout :s
lol en fait, inconsciament, je lui en veux pour tout, depuis toute petite, et j'ai beau me dire que ce n'est pas forcément de sa faute, etc, j'ai tellement gardé cette haine en moi, que maintenant je la déverse, et ce, en permanence... :s mais je m'en veux vraiment... bref, tout ça pour vous dire, d'abord, que votre femme vous aime sûrement encore, et que même si elle est comme cela, il faut pas penser qu'elle n'est pas consciente de ce qu'elle dit, ni qu'elle veut forcément vous faire de la peine, mais elle a besoin d'évacuer toutes ses tensions...
alors j'propose une solution: il faut qu'elle bouge, ça peut parraître bête, mais ça peut vraiment l'aider...
et puis ce qu'a proposé VERO, cad: vous faire des activités "séparées", je pense que c'est une bonne idée, ça vous permettrait de changer d'idée de temps en temps.
par contre, si vous aimez encore votre femme, il faut que vous lui montriez énormément, ce que je veux dire c'est que votre femme a besoin d'énormément d'affection, elle a besoin de se sentir protégée et en sécurité...
Pour 100drine, ma mère est dépressive depuis plusieurs années, et personnellement ça m'a bouffé, vos mômes ont la chance d'avoir "2" parents, pour ma part, les miens sont divorcés et je vois pratiquement jms mon père, bref donc ma mère n'avait pas vraiment de "solution" pendant sa maladie, elle a toujours eu peur de nous faire envoyer dans des familles "adoptives", etc... et je sais que j'aurai largement préféré partir, parce que si maintenant je suis dépressive, c'est à cause (indirectement biensûr) de ma mère et du fait que je l'ai vu malade pendant toutes ses années...
bref, vos enfants sont petits, et ce serait malheureux que la maladie de votre mari leur reste dans la tête jusqu'à ce qu'ils soient vieux... :s
ils sont trop jeunes pour comprendre, et il faut pas qu'ils voient leur père dans cet état, du moins c'est mon avis. je pense que c'est important qu'ils voient leur père toujours en "forme" si je puis dire... et c'est aussi important qu'ils soient "protégés" de lui. alors, je pense qu'il faudrait que vous les éloigniez, pas forcément en "permanence", mais en tout cas, quand votre mari se pique une crise...
et par contest-ce qu'il se soigne? (psy...?)
voilà, bah bisous à tous ^^
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Tant que les périodes de crise sont inférieures aux bons moments et n'occultent pas tout

#37 2009-03-02 21:26
Je crois que l'on peut continuer à aimer son mari et faire tous les efforts possibles pour surmonter ses crises.
Tant que les périodes de crise sont inférieures aux bons moments et n'occultent pas tout!
En revanche il faut savoir préserver ses enfants.S'ils commencent à souffrir de cette situation et deviennent déstabilisés il est préférable si leur père n'arrive pas à trouver le bon traitement apaisant de mettre des distances.
Commencer à réfléchir aux moyens de gérer cette distance.
COURAGE.
V
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Un centre fermé il parait qu on ne peut plus faire interner une personne tant qu elle n a

#38 2009-04-22 11:19
bonjour,
voila, je me joint a vous car moi et ma famille sommes vraiment dans le l'incapacité de trouver une solution face a cette maladie.
ma soeur agée de 40ans est maniaco dépressive depuis maintenant 14ans...aujourd hui son psy nous dit clairement, qu il n y a plus rien a faire, qu on doit s estimer heureux qu elle ne soit pas encore passée de l autre coté.
Elle multiplie les tentatives de s******....une fois les veines, une autre fois des cachets qu elle avale par dizaine....nous sommes pourtant une famille soudée, nous faisons notre possible pour l aider mais rien a faire.
Elle a deux enfants, un de 20ans qu elle a mis a la porte et qui vit aujourd hui chez nous, ses grands parents et moi meme son tonton.
Malgré son dégout face a l attitude de sa mere, il fait son petit chemin de vie, il travail et a une copine depuis qq années.
Par contre son frère agé de 17ans, lui ne veut plus rien faire, il ne va pas plus a l école et je le soupconne de se droguer aussi.
Hier encore, sa mére est rentré à dans un hopital psychatrique pour la millieme fois!!!
je sais déja qu elle y restera certainement une dizaine de jours et puis on lui demandera gentillement de refaire ses valises et ressortir dans la réalité comme ils appellent ça!!! mon filleul lui, donc le plus jeune est seul, chez lui ou dehors...il ne veut pas venir chez nous...et devient de plus en plus incontrolable.
Notre famille se déchire petit a petit, mes frères et soeurs eux mariés, disent de la laissé se débrouiller seule....mes pauvres parents agés de 70 passé, deviennent a leurs tours de plus en plus affaiblis...les pleurs, soucis et crainte évidement de retrouver un jour leur fille morte!
je suis sur le coups de la colère, j essaye de trouver une solution pour aider ma grande soeur a s en sortir...mais j avoue que je n ai plus bcp d espoire.
Un centre fermé??? il parait qu on ne peut plus faire interner une personne tant qu elle n a pas comis l irréparable?? j ai vraiment du mal a comprendre....cela veut il dire, qu elle doit devenir criminelle, ou alors arrivé à se s******r???
Voila, en gros même si c est un peu confu ce que je vous écrit, j espère que qq un pourra m aider à trouver peut etre des solutions avant qu il ne soit trop tard.
Mon filleul de 17ans, seul à la rue a faire ce qu il veut.
Ma soeur pas encore morte......juste hospitalisée .
Mes parents qui ont élevé une famille de 6 enfants désemparés depuis tant d années...j en ai meme le sentiment qu ils vont nous quitter chacuns leur tours tellement ils souffrent de cette situation.
Aidez moi, merci
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

ensuite pour le jeune de 17ans il faudrait peut-être qu'il y ait des jeunes de son âge qui

#39 2009-04-22 11:59
Bonjour Fab,
d'abord, si ce n'est pas trop indiscret, j'aimerai savoir quelles sont les origines de ces maux. pour pouvoir avancer, il faut aller trouver exactement le fond du problème.
ensuite, pour le jeune de 17ans, il faudrait peut-être qu'il y ait des jeunes de son âge qui l'aident, etc. quelqu'un de son âge le mettra plus facilement en confiance et pourra plus facilement le convaincre de revenir vers vous. Il n'a pas un véritable ami qui pourrait l'aider jusqu'au bout? pour la question de sa motivation... s'il prend de la drogue, c'est sûr qu'il n'arrivera pas à se remotiver comme ça. mais n'a-t-il pas un quelconque centre d'intérêt? vous pourriez ainsi l'aider à avancer dans cette voie... en tout cas, ce qu'il lui faudrait c'est peut-être changer d'air. l'emmener ailleurs? aime-t-il voyager? il faut que vous arriviez à tisser des liens et à le remettre en confiance, je pense. par exemple, s'il se drogue vraiment, ne l'enguelez pas, demandez lui pourquoi...
Sinon pour la mère, je ne pense pas qu'un centre fermé puisse vraiment l'aider, je ne sais pas comment tout cela se passe vraiment, mais j'ai bien peur qu'ils ne la soigne pas vraiment...
comme je disais avant, il faut regarder le fond du problème, et après travailler sur ça.
et surtout, il faut montrer sans cesse que vous la soutenez, même si c'est épuisant... :s et pareil, je pense que lui faire changer d'air quelques jours lui ferait un peu de bien.
Bonne Chance en tout cas...
⚠ Alerter
 
Visiteur non enregistré

Avec tout ce que j'ai lu je suis pratiquement sur que mon mari est magniaco-dépressif.cela

#40 2009-05-02 00:32
Bonsoir
Avec tout ce que j'ai lu ,je suis pratiquement sur que mon mari est magniaco-dépressif.cela fait 44 ans que nous sommes marié.Nous avons eu 4 enfants.j'ai mis longtemps à me rendre compte parce qu'il n'a jamais eu envie de se faire soigner,mais j'ai toujours dit à mes enfants papa est malade ne le mettez pas en colère.Mes 2 garçons sont marier mais pas mes filles ,qui ne suporteraient pas un homme qui crie tout le temps.la lutte est de plus en plus dur,et c'est moi pour finir qui est trouvé un psy pour m'orienter au mieux comment continuer la lutte tout en le respectant,car je suis consciente que pour lui cela n'est pas facile non plus.Un homme charment à l'extérieur,le besoin de se faire apprécier,et rentré à la maison je suis son puchin-ball.
pour éviter la bagarre,je me tait ça passe plus vite,mais je fait du sport ,de la couture et autre,il faut aussi beaucoup d'humour d'amour et ne pas culpabiliser,et j'y arrive ;)
⚠ Alerter
 
1 2
Évaluez discussion:
 
Partagez:
Lien Faire un lien de votre site/blog vers: [cette discussion] [ce forum] [ce site]
Discussions populaires
Discussions populaires
- Aucune inscription requise pour écrire!
- Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion
Écrire nouveau message
Répondre à cette discussion
Enregistrez-vous ici (facultatif) pour
• Pas de code de sécurité • Cacher la pub • Avoir crédibilité • Protéger votre pseudo • Ajouter image avatar • Pouvoir voter/aimer
Barre décoration
 
Répondre à cette discussion

Votre pseudo/surnom

Entrez un pseudo unique comme "Sophie482" pour faciliter le suivi de vos conversations

Votre adresse email

Votre adresse email est protégée dans cette case et ne sera jamais divulguée. Vous serez averti par email si quelqu'un répond à cette discussion si votre message est récent
Votre message
:)  B)  :huh:  :D  :mad:  :hum:  :sleep:  :cry:  :(  :P  ;)  :blush:  ^_^  :ermm:  :rip:  :lol:  
Code de sécurité
Afin de prévenir le pollupostage, veuillez taper le code de sécurité suivant dans la case ci-dessous. Le code correspondant aux 4 chiffres en ROUGE.
Entrez le code ici
Être averti par email si quelqu'un répond à un message (si vous avez été récemment actif dans cette discussion)

Augmentez la visibilité de votre message!
Joindre photo/image ou document (facultatif)
INTERDIT: image sexuelle, nudité partielle, violente, blessure/dégoûtante, haineuse, protégée par droits d'auteurs, illégale, etc.
Attacher document (max. 3 Mo):
Documents (PDF, DOC, DOCX, XLS, XLSX, PPT, PPTX, RTF, TXT, TEX, TEXT, ODP, ODS, ODT, EPUB) Images (JPG, JPEG, PNG, GIF, SVG, EPS, PSD, PS, AI, DWF, DXF, BMP, TTF) Audio (MP3, M4A, WAV) Vidéo (MOV, MPEG4, MP4, M4V, AVI, WMV, FLV) Autre (SWF, VCF, CSV, LOG)
RÈGLEMENTS ET BONI DE VISIBILITÉ
SERA MODÉRÉ: message qui est:
- TEXTE COPIÉ d'une autre source (écrit par vous ou quelqu'un d'autre) (exception : citations pertinentes et offres d'emplois)
- DUPLIQUÉ (est et/ou sera republié ou dupliqué en masse)
Lire nos règlements
AURA UN BONI DE VISIBILITÉ: message qui est:
- Écrit à 100 % par vous (ou est unique)
- Long, pertinent au forum et/ou intéressant, reçoit plusieurs longues réponses pertinentes
- Attaché avec photo/image/document qui est pertinent, unique, non-dupliqué à votre message/discussion
L’inscription n’est pas requise pour écrire. Inscrivez-vous (gratuit) Avantages: Pas de code de sécurité. Cacher la pub. Avoir crédibilité. Protéger votre pseudo. Ajouter image avatar. Pouvoir voter. Cliquez ici pour vous inscrire <br/> Si vous êtes déjà membre, connectez-vous
2021 © Lionandcat Technologies. Tous droits réservés.