Aide en France pour droit & juridique, psychologie, santé, finances
informatique, rénovation, construction et conseils pratiques sur tous les sujets
Recherche personnalisée

Forum Médecine alternative

Forum pour les médecines alternatives et courants de pensées alternatives

  

LES REMEDES ANTI-CANCER DE MARIA TREBEN !

sep67
Visiteur anonyme
2013-04-14 23:50
Les remèdes anti-cancer de Maria Treben. Le cancer n'est pas une condamnation à mort.

Les vertus thérapeutiques de nos plantes médicinales ne se bornent pas seulement à guérir les maladies mais stimulent et renforcent aussi nos défenses immunitaires» de sorte qu'elles nous protègent des maladies.

Ainsi on peut trouver certains simples qui se révèlent être anticancéreux et peuvent agir préventivement et curativement.

Remèdes communs pour tous les cancers.

Jus de gaillet.

Des tumeurs de toutes sortes se traitent au jus frais de gaillet mélangé à du beurre et appliqué sur la partie malade. On lave le gaillet fraîchement cueilli et encore humide on en exprime le jus dans un presse-fruits.

Gui.

Le gui est tout aussi efficace. Je préconise à tout un chacun une cure de six semaines par an de tisane de gui. Pendant 3 semaines boire 3 tasses par jour, pendant 2 semaines 2 tasses et la dernière semaine réduire sa consommation à une tasse de tisane de gui par jour. Faire infuser pendant 12 heures une cuillerée à café bombée de gui dans une tasse d'eau froide. Puis réchauffer légèrement la décoction et filtrer.
Par commodité on verse sa ration journalière de tisane de gui.

Prêle des champs.

La prêle aussi a un pouvoir anticancéreux. Prendre une tasse de tisane de prêle par jour.
Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de prêle et laisser infuser 30 secondes puis filtrer. Boire par gorgées.
Même si on n'a as réussi à protéger son organisme d'un cancer il pousse dans le jardin de Dieu des plantes médicinales avec lesquelles on peut le vaincre.

Souci.

En cas de cancer il est recommandé de boire de la tisane de souci pendant un certain temps.
Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de soucis et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 3 à 4 tasses réparties sur la journée.
Avec le jus frais de souci récupéré dans un presse-fruits on traite le cancer de la peau en application externe.

Mélange.

Le mélange de simples suivant a également une action anticancéreuse : 100 g d'orties, 100 g d'achillée et 300 g de soucis.
Verser dans 1,5 l d'eau bouillante 6 cuillerées à café de ce mélange et laisser infuser pendant 30 secondes. Filtrer puis verser dans une bouteille isotherme préalablement rincée à l'eau chaude.
Boire toutes les 20 minutes une gorgée de cette tisane.

Petite liqueur du Suédois.

Avec les tisanes précitées on prendra quotidiennement 3 cuillerées à soupe de petite liqueur du Suédois. On compte une cuillerée à soupe pour cune demi tasse qu'on boira par moitié avant et après les repas.?

Leucémie.

La leucémie est en général une maladie grave qui est caractérisée par une surproduction de globules blancs.

?Avec la cure de simples que je propose ci-dessous j'ai pu venir en aide à de nombreux patients.

Mélange.

Préparer 2 litres de tisane par jour avec les plantes suivantes :

30 g d'orties, 20 g de véronique, 30 g de pousses de sureau, 15 g de millepertuis, 25 g de gaillet, 15 g de racines de pissenlit, 30 g de soucis, 25 g d'achillée, 30 g de chélidoine, 20 g d'absinthe et 25 g de reine des prés.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées.

Acore odorant.

Boire en outre de la tisane d'acore, parce que l'origine de la leucémie peut être en rapport avec une maladie de la rate.

Faire infuser pendant 12 heures une cuillerée à café rase de racines d'acore dans une tasse d'eau froide, puis réchauffer l'infusion et la filtrer. Boire une gorgée de cette tisane avant et après les repas ce qui équivaut à six gorgées par jour. Cette dose ne doit pas être dépassée.

Petite liqueur du Suédois.

Prendre 3 cuillerées à soupe par jour de petite liqueur du Suédois dans le mélange de tisanes cité plus haut. Il faut compter une cuillerée à soupe pour une demi tasse, qu'on boit par moitié avant et après les repas.

Enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

En usage externe on fait des enveloppements à la petite liqueur du Suédois. Il faut d'abord appliquer de la pommade au souci sur la région du foie et de la rate pour que l'alcool de la liqueur ne dégraisse pas la peau. Puis imbiber un morceau d'ouate suffisamment grand de liqueur et l'appliquer sur la région du foie et de la rate. Poser par-dessus un coton sec pour maintenir la chaleur puis un film plastique protecteur. Entourer le tout d'un linge chaud et laisser agir pendant 4 heures.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser une bonne poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement et retirer du feu. Laisser refroidir pendant la nuit puis le lendemain réchauffer légèrement la poêle et verser son contenu à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les herbes. Mettre la pommade ainsi obtenue dans des verres à couvercle.

Cataplasme à la prêle.

En plus des enveloppements à la petite liqueur du Suédois je conseille d'appliquer des cataplasmes à la prêle. Selon la tolérance du patient et selon la gravité de la maladie on fera 3 cataplasmes par jour. Le premier le matin avant de se lever, le second l'après midi et le troisième pour la nuit.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée au-dessus d'une casserole d'eau en ébullition. Grâce à la vapeur ascendante la prêle va se réchauffer. Verser le contenu de la passoire dans un linge propre en lin et le poser en cataplasme sur le foie et la rate. Fixer le tout par un linge propre.

Bain au thym.

Une fois par mois au minimum il faudrait prendre un bain au thym.

Faire macérer pendant 12 heures 200 g de thym dans un seau de 5 litres d'eau froide. Puis réchauffer la macération filtrer et ajouter à l'eau du bain qui ne doit pas recouvrir le cœur du patient. Durée du bain : 20 minutes. Ne pas se sécher en sortant mais enfiler un peignoir et transpirer encore pendant une heure dans un lit.

1. Cancer du bas ventre.

Mélange.

En cas de cancer des ovaires et de l'utérus je conseille une tisane faite de 300 g de soucis et

300 g d'achillée.

Ebouillanter une cuillerée à café bombée de ce mélange par tasse et laisser infuser 30 secondes.

Filtrer et boire par gorgées 6 à 8 tasses par jour.

Petite liqueur du Suédois.

Avec le mélange ci-dessus prendre quotidiennement 3 cuillerées à soupe de petite liqueur du Suédois. On compte une cuillerée à soupe par demi-tasse qui sera bue par moitié avant et après les trois repas.

Enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

Si la maladie occasionne de fortes douleurs faire pendant la journée des enveloppements à la petite liqueur du Suédois durant 4 heures.

Enduire d'abord la peau de pommade au souci pour que l'alcool de la liqueur ne dégraisse pas la peau puis appliquer un morceau d'ouate où on a versé un peu de petite liqueur du Suédois, recouvrir d'un morceau d'ouate sec pour maintenir la chaleur puis d'un film plastique de protection et enfin un linge chaud pour fixer le tout. Laisser agir pendant 4 heures.

Pommade au souci.

La pommade au souci destiné à protéger la peau se prépare de la manière suivante :

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser une bonne poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement puis retirer du feu. Laisser refroidir à couvert pendant la nuit. Le lendemain réchauffer légèrement la poêle puis verser son contenu à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les herbes.

La pommade ainsi obtenue sera mise dans des verres à couvercle.

Cataplasme à la prêle.

En cas de fortes douleurs faire en plus des enveloppements à la petite liqueur du Suédois des cataplasmes à la prêle.

Indépendamment de l'intensité des douleurs je conseille de faire 3 cataplasmes. Un le matin

au lever (la patiente doit garder le lit) un autre l'après midi et le dernier le soir en vue de la nuit.

Jeter 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée au-dessus d'une casserole avec de l'eau en ébullition. Grâce à la vapeur montante la prêle va se chauffer. Verser alors le contenu de la passoire sur un linge propre en lin et l'appliquer en cataplasme sur le bas ventre.

Fixer l'enveloppement avec un linge chaud.

Bain de siège à l'achillée.

En plus des autres applications décrites ci-dessus la patiente devrait prendre 3 fois par semaine un bain de siège à l'achillée, voire quotidiennement.

Faire macérer 100 g d'achillée dans un seau de 5 litres d'eau froide pendant 12 heures. Puis réchauffer cette macération, filtrer et l'ajouter à l'eau du bain de siège qui doit recouvrir les reins de la patiente. Durée du bain : 20 minutes. Ne pas se sécher à la sortie du bain mais enroulée dans un peignoir transpirer en encore pendant une heure au lit.


2. Cancer du côlon.

Acore odorant.

Faire infuser pendant 12 heures une cuillerée à café rase de racines d'acore dans une tasse d'eau froide puis réchauffer cette infusion et filtrer.

Boire une gorgée de cette tisane avant et après chaque repas. On ne doit pas dépasser la dose d'une tasse par jour. Par commodité on verse sa ration journalière dans une bouteille thermos rincée à l'eau chaude.

Cataplasme à la prêle.

Appliquer un cataplasme à la prêle pendant la nuit. Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire que l'on accroche au-dessus d'une casserole avec de l'eau en ébullition. Grâce à la vapeur ascendante la prêle va se réchauffer. Verser le contenu de la passoire dans un linge propre en lin et l'appliquer en cataplasme sur le ventre.

Entourer d'un linge chaud pour le fixer.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser une bonne poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement et retirer du feu. Laisser refroidir pendant la nuit.

Le lendemain réchauffer légèrement la poêle et verser son contenu à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les herbes. Mettre la pommade ainsi obtenue dans des verres à couvercle.

Mélange.

Mélanger des orties, des soucis et de l'achillée à parts égales et boire de ce mélange 2 litres au moins répartis sur la journée.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange et laisser infuser 30 secondes, filtrer et boire par gorgées.

Petite liqueur du Suédois.

Avec le mélange ci-dessus prendre quotidiennement 3 cuillerées à soupe de petite liqueur du Suédois, à savoir une cuillerée à soupe pour une demi-tasse de tisane, prise une demi heure avant et après les repas.

Enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

Etaler sur tout le ventre de la pommade au souci afin que l'alcool contenu dans la liqueur ne dégraisse pas la peau.

Puis imbiber un gros morceau d'ouate de petite liqueur du Suédois et l'appliquer sur toute la région de l'intestin. Pour maintenir la chaleur recouvrir d'un second morceau d'ouate sec et d'un film plastique, enfin fixer le tout par un linge chaud et laisser agir pendant 4 heures.


3. Cancer de l'estomac.

Mélange de tisanes.

En cas de cancer de l'estomac il faut boire tous les jours 6 à 8 tasses de tisane d'ortie et de soucis à parts égales. Pour ce faire verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange et laisser infuser pendant 30 secondes, filtrer et boire par gorgées.

Mélange de jus de plantes.

Mettre des orties, du pissenlit, de l'achillée et du plantain frais dans une centrifugeuse et en extraire le jus. Prendre toutes les heures une cuillerée à soupe de ce mélange de jus frais. Si cueillir l'un des simples est impossible pour des causes saisonnières, ne boire que le jus de ceux, qui sont à votre disposition.

Jus d'oxalide.

Dans la tisane citée plus haut mettre 3 à 5 gouttes de jus frais d'oxalide, surtout si le cancer en est à son début.

L'oxalide fraîchement cueillie est lavée est mise encore humide dans le presse fruit.


Cataplasmes à la prêle.

Pendant la nuit je recommande de faire des cataplasmes à la prêle.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée au-dessus d'une casserole d'eau en ébullition. Grâce à la vapeur montante la prêle va se réchauffer. Verser alors le contenu de la passoire dans un linge propre en lin et poser le cataplasme sur la région de l”estomac. Fixer à l'aide d'un linge chaud et laisser agir pendant toute la nuit. Si le cancer est accompagné de fortes douleurs, je conseille de faire d'autres cataplasmes, le matin et l'après midi, qui resteront en place pendant 2 heures.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser une bonne poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement et retirer du feu. Laisser refroidir à couvert pendant la nuit. Le lendemain réchauffer légèrement le tout et verser le contenu de la poêle à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les plantes. Puis mettre cette pommade obtenue dans des verres à couvercle.

Petite liqueur du Suédois.

On devrait faire tous les jours pendant 4 heures des enveloppements à la petite liqueur du Suédois sur la région de l'estomac. Appliquer d'abord de la pommade au souci sur la peau pour que l'alcool contenu dans la liqueur ne la dégraisse pas. Puis verser un peu de liqueur sur un morceau d'ouate suffisamment grand et l'appliquer sur l'estomac. Couvrir par un linge sec pour maintenir la chaleur, puis un film plastique comme protection et enfin fixer le tout par une bande.

4. Cancer du foie.

En cas de maladie maligne je conseille la cure suivante :

Acore odorant.

Boire quotidiennement 6 gorgées de tisane de racines d'acore odorant.

Faire macérer pendant 12 heures une cuillerée à café rase de racines d'acore dans une tasse d'eau froide. Puis chauffer l'infusion et filtrer. Avant et après chaque repas prendre quotidiennement une gorgée de tisane. Par commodité préparer sa ration journalière dans une bouteille isotherme rincée à l'eau chaude.

Lycopode.

Boire matin et soir avant les repas 1 tasse de tisane de lycopode.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café rase de lycopode et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées.

Ortie.

En complément des tisanes de lycopode et d'acore odorant, on prend quotidiennement 2 à 3 tasses de tisane d'orties.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'orties et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées.

Cataplasmes à la prêle.

En plus de compresses à la petite liqueur du Suédois, qu'on applique pendant 4 heures par jour, je conseille de faire des cataplasmes à la prêle.

Il faudrait en faire un le matin pendant 2 heures, l'après midi pendant 2 heures et le troisième pendant toute la nuit.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée au-dessus d'une casserole avec de 1'eau en ébullition. Grâce à la vapeur montante la prêle va se réchauffer. Verser alors le contenu de la passoire sur un linge propre en lin et l'appliquer en cataplasme sur le foie. Fixer avec un linge chaud.

Ce traitement est également applicable en cas de cirrhose du foie.


5. Cancer de la langue.

Gaillet.

En principe on devrait utiliser du gaillet fraîchement cueilli. Le laver et le couper menu en vue d'une préparation de tisane.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de gaillet et laisser infuser 30 secondes puis filtrer. Boire 6 à 8 tasses de tisane par jour. Par commodité préparer sa ration journalière dans une bouteille isotherme rincée à l'eau chaude.

Faire des gargarismes tout au long de la journée avec cette tisane au gaillet, aussi profondément que possible. De temps en temps on peut en avaler une gorgée.


6. Cancer du larynx.

Mauve.

Faire infuser pendant 12 heures une cuillerée à café bombée de mauve dans une tasse d'eau froide puis réchauffer cette infusion et filtrer.

On boit 4 tasses de tisane de mauve par jour. Par commodité on verse sa ration journalière dans une bouteille thermos rincée à l'eau chaude.

En plus de l'usage interne on prépare 6 tasses supplémentaires de tisane de mauve avec laquelle on fait des gargarismes.

Dans la mesure du possible on devrait toujours utiliser des feuilles fraîches de mauve car leurs vertus thérapeutiques sont bien plus grandes que celles de la mauve séchée.

Avec les herbes utilisées pour la tisane on prépare une bouillie qui sera posée en cataplasme sur la gorge pendant la nuit, entouré d'un linge chaud. Pour ce faire chauffer les feuilles dans un peu d'eau, puis mélanger à de la farine d'orge et étaler la bouillie de feuilles sur un linge propre.


7. Cancer des os.

Achillée millefeuille.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'achillée et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 4 tasses de tisane par jour.

Ortie.

Ebouillanter une cuillerée à café bombée d'orties par tasse et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 2 tasses par jour. Dans la mesure du possible utiliser des feuilles d'orties fraîches.

Souci.

En plus des deux tisanes ci-dessus boire 2 tasses de tisane de soucis. Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de soucis et laisser infuser 30 secondes puis filtrer et boire par gorgées.

Petite liqueur du Suédois.

Avec les tisanes mentionnées ci-dessus on prend 3 cuillerées à soupe de petite liqueur du Suédois.

On compte une cuillerée à soupe par demi tasse de tisane, qui sera bue par moitié avant et après chaque repas.

On peut également utiliser la petite liqueur du Suédois en frictions.

Teinture de consoude.

En usage externe on utilise la teinture de consoude avec laquelle on frictionne les parties malades.

Laver à la brosse des racines de consoude puis les couper en petits morceaux et en remplir complètement une bouteille. Verser par-dessus de l'alcool de grains à 38-40% et laisser la bouteille au chaud pendant 15 jours au moins.

Teinture d'achillée millefeuille.

En application externe je recommande la teinture d'achillée dont on fera des frictions plusieurs fois par jour.

Remplir une bouteille de fleurs d'achillée fraîches et verser par-dessus de l'alcool de grains à

38-40% et laisser la bouteille au chaud pendant 15 jours au moins.

Frictionner les parties malades avec cette teinture.

8. Cancer de la peau.

Teinture de calendula.

En outre je recommande de faire des enveloppements à. la teinture de calendula. Mettre une poignée de souci dans ne bouteille puis recouvrir complètement les plantes d'alcool à 38-40% et laisser au chaud pendant 15 jours au moins.

La teinture ainsi obtenue doit être diluée à l'eau bouillie refroidie. Mouiller un linge avec cette teinture et en faire des enveloppements sur la peau malade.

Jus de chelidoine.

Le ]us de chelidoine frais est efficace dans les affections malignes de la peau.

Laver des fleurs et des tiges de chelidoine fraîche et les mettre encore humides dans un presse fruits pour en exprimer le jus. Appliquer ce jus frais de chélidoine sur la peau touchée par la maladie.

Pommade au gaillet.

Laver du gaillet fraîchement cueillis et encore humide mettre dans un presse fruits pour en exprimer le jus qu'on mélangera à du beurre pour l'étaler en pommade sur la peau malade.

Jus de souci.

Après les avoir lavées mettre des fleurs, feuilles et tiges de souci frais dans une centrifugeuse pour en exprimer le jus. Badigeonner la peau malade plusieurs fois par jour avec ce jus frais.

En application interne je préconise de prendre 2 tasses de tisane de soucis par jour. Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de véronique et de souci et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées.

9. Cancer du poumon.

Achillée millefeuille.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'achillée et laisser infuser pendant 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 2 à 3 tasses de tisane réparties sur la journée.

Acore odorant.

Au cours de la journée mâcher des petits morceaux de racines d”acore. Avaler le jus des racines qui est un peu amer avec de la tisane d'achillée et recracher les résidus.

Cataplasme à la prêle.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée sur une casserole avec de l'eau en ébullition. La vapeur ascendante va chauffer la prêle. Verser le contenu de la passoire dans un linge propre en lin et le poser en cataplasme sur les poumons. Fixer l'enveloppement avec un linge chaud et le garder pendant toute la nuit.


10. Cancer du rein.

Jus de chélidoine

Extraire le jus de chelidoine fraîche et lavée dans une centrifugeuse. Boire ¼ de tasse de jus frais de chélidoine dilué avec la même quantité d'eau.

Epilobe à petites fleurs.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'épilobe et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 2 tasses par jour. L'une le matin à jeun et l'autre une demi heure avant le dîner.

Ortie.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'orties et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire jusqu'à 4 tasses de tisane d'ortie par jour.

Plantain.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de plantain lancéolé ou de grand

plantain et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 2 à 3 tasses par jour.

Renouée des oiseaux.

Porter à ébullition un litre de lait puis hors du feu y jeter une cuillerée à café bombée de renouée des oiseaux en laissant infuser 30 secondes. Filtrer et boire 3 à 4 tasses par jour par gorgées et aussi chaud que possible.

Bain de siège à la prêle.

Faire macérer pendant 12 heures 100 g de prêle dans un seau de 5 litres d'eau froide. Chauffer cette macération puis une fois filtrée, l'ajouter à l'eau du bain qui doit recouvrir les reins de la personne. Durée du bain: 20 minutes. Ne pas se sécher à la sortie mais enfiler un peignoir et transpirer encore une heure dans un lit.

Cataplasme à la prêle.

Poser un cataplasme à la prêle pendant la nuit.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée au-dessus d'une casserole d'eau en ébullition. Grâce à la vapeur ascendante la prêle va chauffer. Verser alors le contenu de la passoire dans un linge propre en lin et poser ce cataplasme sur les reins. Fixer tout autour un linge chaud et laisser agir toute la nuit.

Mélange de plantes.

Mélanger à parts égale de la solidage, du gaillet et du lamier blanc. Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange et laisser infuser pendant 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 3 à 4 tasses par jour.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser une bonne poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement puis retirer du feu. Laisser refroidir à couvert pendant la nuit. Le lendemain réchauffer rapidement la poêle et verser son contenu à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les herbes.

Mettre la pommade obtenue dans des verres à couvercle.

Petite liqueur du Suédois.

Prendre avec les tisanes indiquées ci-dessus 3 fois par jour une cuillerée à café de petite liqueur du Suédois, soit une cuillerée pour une demi-tasse qui sera bue par moitié avant et après les repas.

Enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

En usage externe on fait des enveloppements à la petite liqueur du Suédois sur les reins. Appliquer d'abord de la pommade au souci sur la peau pour que l'alcool de la liqueur ne la dégraisse pas. Puis mouiller de liqueur un morceau d'ouate suffisamment grand et le poser sur les reins. Recouvrir d'un coton sec pour maintenir la chaleur ainsi que d'un film plastifié de protection. Fixer

l'enveloppement avec un linge chaud et laisser agir pendant 4 heures.

11. Cancer du sein.

Les remèdes et conseils suivants devraient être appliqués avant et après une opération. Plus on introduira tôt les plantes médicinales du jardin de Dieu, plus on évitera l'amputation. Car avec toutes les conséquences terribles qu'une amputation entraîne, la femme risque aussi d'avoir des problèmes psychologiques. A moins d'avoir une personnalité très forte peu de femmes supportent la perte de leurs attributs féminins. Beaucoup d'entre elles se sentent diminuées après l'ablation d'un sein, voire exclues de notre société et se réfugient dans une isolation où elles s'étiolent psychiquement et affectivement.

Au moindre signe de nodule ou d'induration, bien avant que le résultat de laboratoire ne soit connu, il faudrait entreprendre les cures de plantes médicinales suivantes :

Cataplasmes à la prêle.

Mettre dans une passoire 2 bonnes poignées de prêle et la placer sur un récipient où bout de l'eau. Grâce aux vapeurs qui montent la prêle va se réchauffer. Verser les plantes sur un linge et le poser en cataplasme sur le sein douloureux. On fixe le linge avec un autre linge chaud et on laisse pendant plusieurs heures voire la nuit.


Pommade au souci.

En usage externe on utilise la pommade au souci dont on enduit le sein plusieurs fois par jour. S'il y a déjà eu intervention chirurgicale, on étale la pommade sur la cicatrice jusqu'au-delà de l'aisselle. Pour lisser la peau on utilise les résidus d'herbes récupérés lors de la fabrication de la pommade, on les réchauffe et les met en cataplasme 4 à 5 fois par jour.

Dans une poêle on chauffe 250 g de saindoux frais et on jette 2 bonnes poignées de soucis

(feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude en remuant énergiquement. Puis on retire du feu et on laisse reposer à couvert pendant la nuit. Le lendemain on réchauffe légèrement la poêle et on passe son contenu à travers un linge propre en pressant bien feuilles, fleurs et tiges. Enfin on remplit des pots à couvercle de cette pommade obtenue.

Mélange.

Mélanger 100 g d'orties, 300 g de soucis et 100 g d”achillée.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange et laisser

infuser 30 secondes puis filtrer. Boire par gorgées 6 à 8 tasses par jour. Par commodité on prépare sa ration journalière en remplissant une bouteille isotherme de tisane.

Petite liqueur du Suédois.

Avec la tisane ci-dessus on prendra quotidiennement 3 cuillerées à soupe de petite liqueur du Suédois. On compte une cuillerée à soupe sur une demi tasse de tisane, qu'on boira par moitié une demi-heure avant et après les trois repas.

En cas de douleurs on alterne des compresses de petite liqueur du Suédois et de prêle.


Enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

Avant de mettre la compresse, appliquer de la pommade au souci, afin de ne pas dégraisser la peau. Puis verser de la liqueur sur un morceau de coton plus ou moins grand et faire un enveloppement en le recouvrant d'un autre coton sec, couvrir le tout d'une feuille de plastique pour protéger les vêtements. Envelopper et fixer au moyen d'un linge sec.

On laisse agir cette enveloppement entre 2 et 4 heures, voire la nuit.


12 Cancer des testicules et testicules enflés.

Lycopode.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café rase de lycopode et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées une tasse par jour à jeun.

Huile de marjolaine.

Remplir une bouteille de marjolaine et recouvrir d'huile. Laisser reposer au chaud pendant 3 semaines. S'enduire quotidiennement d'huile de marjolaine.

Huile de millepertuis.

Remplir une bouteille de fleurs et de bourgeons frais de millepertuis puis recouvrir complètement d'huile. Laisser reposer au chaud pendant 3 semaines. L'huile va prendre une couleur rouge.

S'enduire également d'huile de millepertuis.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser 2 bonnes poignées de soucis (feuilles, fleurs et tiges) dans la graisse chaude. Donner un tour de bouillon en remuant énergiquement puis retirer du feu. Laisser refroidir pendant la nuit puis le lendemain réchauffer la poêle rapidement et verser son contenu à travers un linge propre en lin en pressant bien toutes les herbes.

Mettre la pommade obtenue dans des verres à couvercle. Appliquer cette pommade sur les testicules.

Cataplasmes à la vapeur de prêle.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire accrochée sur une casserole avec de l'eau en ébullition. Par la vapeur ascendante la prêle va se réchauffer. Verser alors le contenu de la passoire dans un linge propre et appliquer en cataplasme sur les testicules. Fixer le tout avec un linge chaud et laisser agir plusieurs heures voire toute la nuit.

Application de feuilles fraîches.

Laver des feuilles fraîches de gaillet, de pétasite, de plantain lancéolé ou de grand plantain, ou bien encore des tiges et des feuilles de soucis puis les écraser avec un rouleau à pâtisserie sur une planche. Appliquer cette bouillie d'herbes fraîche sur la partie concernée. Il faudrait utiliser toutes les plantes qui sont indiquées, jusqu'à ce que le patient ait trouvé celle qui lui procure amélioration et bien-être.

Compresses à la petite liqueur du Suédois.

Avant de mettre une compresse à la petite liqueur du Suédois il faut appliquer de la pommade au souci sur les testicules afin que l'alcool contenu dans la liqueur ne dégraisse pas la peau. Imbiber un coton de la taille voulue et l'appliquer ; puis recouvrir d'une couche de coton sec et d'un film plastifié de protection puis fixer le tout avec un linge chaud. Laisser la compresse selon qu'elle est tolérée 2 à 4 heures voire la nuit.

13 Cancer de la thyroïde.

Gaillet.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de gaillet et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et gargariser plusieurs fois avec cette tisane de gaillet.

Mauve.

Faire infuser une cuillerée à café bombée de mauve dans une tasse d'eau froide pendant 12 heures. Puis réchauffer cette décoction, la filtrer et gargariser plusieurs fois par jour.

Mélange.

Mélanger à parts égales de l'ortie, du souci et de l'achillée. Puis verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée de ce mélange de simples et laisser infuser 30 secondes. Filtrer et boire par gorgées 6 à 8 tasses par jour.

Petite liqueur du Suédois.

Avec la tisane ci-dessus on prendra 3 cuillerées à café de liqueur. Compter une cuillerée à café par demi-tasse, qui doit être prise par moitié avant et après les trois repas.

Cataplasmes et enveloppements.

Laver de la mauve ou du gaillet fraîchement cueillis et les écraser sur une planche avec un rouleau à pâtisserie. Etaler cette bouillie d'herbes sur un morceau de lin et l'appliquer sur le cou pendant la nuit.

Si on n'a pas de plantes fraîches à sa disposition, on utilisera les plantes séchées qui ont servi à faire la tisane, en les réchauffant encore une fois dans de l'eau chaude et en les mélangeant à de la farine d'orge pour obtenir une purée d'herbes chaudes. L'étaler sur un linge et 1'appliquer en cataplasme sur le cou.

Pendant la journée on laissera en place un enveloppement à la petite liqueur du Suédois.

D'abord il faut enduire le cou de pommade au souci, afin que l'alcool de la liqueur ne dégraisse pas la peau. Puis verser un peu de liqueur sur un coton adéquat et l'appliquer sur le cou en le recouvrant d'un autre coton sec, d'une feuille de plastique et d'un linge sec pour garder la chaleur.

Pommade au souci.

Chauffer dans une poêle 250 g de saindoux pur et verser dans la graisse chaude une poignée de soucis (feuilles, fleurs et tiges). Donner un tout de bouillon en remuant énergiquement puis retirer du feu. Laisser refroidir pendant la nuit.

Le lendemain réchauffer légèrement le tout et passer le contenu de la poêle à travers un linge en pressant bien les herbes. Avec cette pommade ainsi obtenue remplir des verres à couvercle.

Cataplasmes à la prêle.

Outre les compresses à la petite liqueur du Suédois, faire également des cataplasmes à la prêle pendant 2 heures au cours de la journée.

Mettre 2 bonnes poignées de prêle dans une passoire qu'on accrochera au-dessus d'un récipient d'eau en ébullition. La vapeur montante réchauffera les herbes qu'on versera sur un linge chaud et qu'on appliquera en cataplasme autour du cou du malade qui devrait rester couché.

14 Cancer de la vessie.

Epilobe à petites fleurs.

Cela tient du miracle si je vous dis que l'épilobe à elle seule est en mesure de guérir le cancer de la vessie.

Deux tasses de tisane, l'une le matin à jeun et la seconde une demi-heure avant le repas du soir, peuvent suffire à lutter avec succès contre cette maladie grave.

Verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée à café bombée d'épilobe et laisser infuser, filtrer et boire par gorgées.

whiterider
Membre enregistré

Messages: 4423
2013-04-15 00:13
Réponse à sep67:
Ah cette vieille Maria, cela fait trente ans que je connais son Elixir que l'on peut acheter en magasin diététique....donc en apéro un peu de Suédois avant de manger des brocolis avec du curcuma en buvant du comboucha et en terminant avec du thé vert.....on approche la gastronomie deux étoiles.....
Répondre à la discussion
Érire nouveau sujet
• Aucune inscription requise pour écrire!
• Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion!
 
 
Répondre à cette discussion

Votre pseudo/surnom  

Entrez un pseudo unique comme "sophie482" pour faciliter le suivi de vos conversations
 
Votre adresse email
 

Votre adresse email est protégée dans cette case et ne sera jamais divulguée. Vous serez averti par email si quelqu'un répond à cette discussion si votre message est récent
Sujet  
:)B):huh::D:mad::hum::sleep::cry::(:P;):blush:^_^:ermm::rip::lol:
Code de sécurité
Afin de prévenir le pollupostage, veuillez taper le code de sécurité suivant dans la case ci-dessous.
Le code correspondant aux 4 chiffres en ROUGE.
Entrez le code ici
Être averti par email si quelqu'un répond
à un message de cette discussion
Joindre un document
ou une image
Attacher document (PDF, DOC, DOCX, XLS, XLSX, PPT, PPTX, RTF) ou
image (GIF, JPG, PNG) (max. 1 Mo)
Inscrivez-vous (gratuit) pour:
• Ne pas avoir de code de sécurité à taper
• Cacher la publicité
• Avoir un rang, augmenter votre crédibilité
• Protéger votre nom d'usager, votre identité
• Ajouter une image de profile
• Gérer votre profile

Cliquez ici pour vous inscrire

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous.
Si vous avez des problèmes de connexion, essayez d'effacer les cookies de votre navigateur web.
- Aucune inscription requise pour écrire!
- Recevez une alerte email du forum si quelqu'un répond à votre discussion!


Enregistrez-vous ici pour enlever la pub et cette fenêtre (facultatif)
2014 © Cubexar. Tous droits réservés.